Workshop archives ilôt13

A l’intersection des archives familiales (les films Super-8 dans le grenier de nos parents) et des archives nationales (les vieilles émissions de la télévision) il y a les archives de quartier.
Ces archives sont plus liées à un lieu qu’à un groupe d’individus; la mémoire du lieu survit aux personnes qui y passent un temps de leur vie – mais encore faut-il que cette mémoire soit liée et partagée avec le territoire donné.

Dans le cadre des festivités des 30 ans du quartier de l’ilôt13 à Genève, je propose un workshop pour créer des liens entre les archives des habitants, entre des contenus et un lieu, entre des vidéos et des personnes, entre des histoires et des thématiques…
En somme, de considérer les archives non pas comme une trace figée du passé, mais une mémoire vivante avec laquelle on peut continuer d’interagir, de converser et surtout que l’on puisse alimenter avec des nouveaux contenus.

Boucle-16mm-short-medium

Ce workshop aura lieu début juillet, à l’arcade Memoways / Ulrich Fischer.
4 jours sont proposés sur ce doodle permettant de prendre les disponibilités des participant-es.
Merci de bien indiquer votre prénom et votre nom, ainsi qu’un contact (mail ou téléphone) pour vous joindre: confirmer les dates et la tenue du workshop, discuter des détails etc.
Le workshop est ouvert à une petite dizaine de participant-es entre 13 et 99 ans.

 

Très concrètement, le workshop va proposer les moments suivants:
  • rassembler les archives en provenance de divers auteurs: photographies, Super-8, vidéos… il y a déjà une belle masse de contenus, mais il est important de rassembler un maximum de points de vues, d’esthétiques, de situations etc de manière à ne pas avoir une Histoire unique mais bien de présenter, de manière structurée et guidée, la multiplicité des vécus. Venez donc avec vos vidéos, photos, textes, sons ou dessins sous une forme numérique (fichier) sur un disque dur ou une clef USB – nous allons ajouter ces contenus à la mémoire collective du quartier (via une base de données collaborative).
  • stocker de manière centralisée (sur un serveur), accessible de manière décentralisée (par le web) pour les personnes partie prenante. Nous allons utiliser plusieurs services complémentaires pour permettre la sauvegarde (archivage) et surtout la valorisation à travers l’éditorialisation des contenus avec des informations descriptives.
  • ajout d’informations descriptives (métadonnées) de manière à pouvoir chercher, trier et filtrer les archives.
  • création de projets: nous allons utiliser des applications web comme Airtable pour indexer, Mapme pour créer des cartes interactives, StorymapJS pour guider le public à travers des contenus choisis ou la plateforme vidéo Comet pour naviguer à travers les vidéos… Nous somme aussi en train de mettre sur pied une application tablet réalisée avec l’outil online Pandasuite.
  • exports de sets (playlists) personnalisés vers des outils de navigation, présentations cartographiques, application mobile… Chaque personne pourra exposer ses histoires à travers ces plateformes, soit à partir des outils mentionnés ou alors directement depuis le projet accessible ouvertement sur Internet.

GifChantier_2016-04-28_amenis

Quelques exemples de projets que nous pouvons réaliser:

Voici des articles du Courrier et de la Tribune de Genève sur l’historique du quartier trentenaire et du programme de festivités.

En complément: en cliquant sur cette image, un lecteur vidéo s’ouvrira et permettra de découvrir une première version des archives vidéo du quartier…

Beam-ilot-03_tampon-web

La suite…

Résumé de l’atelier design de services

Pour réaliser la plateforme numérique du projet Patrimoines franco-suisses en partage, il s’agit de répondre à trois questionnements en parallèle:

  • Quelles données ?
    Chaque lieu de patrimoine a ses propres outils de base de données, ses logiques d’indexation et méthodologies de travail. Nous avons fait un premier recensement des contenus existants dans des bases de données métiers, cartographié les pratiques courantes; maintenant il s’agit de voir comment on peut agréger les contenus dans un outil commun afin de créer des liens entre ces contenus: des histoires transversales.
  • Quelles histoires ?
    Cet outil que nous allons développer entre 2016 et 2017 permettra de récupérer des données et métadonnées existantes, ajouter des connecteurs sociaux (récupérer de manière très ciblée des contenus depuis Instagram, Facebook, Twitter etc) avec l’objectif de rendre les données éditorialisées vivantes avec des contenus « temps réel » du web social. Nous avons esquissé des schémas de fonctionnement et d’architecture; une fois que nous aurons validé les sources et les usages nous pourrons préciser les fonctionnalités et le design de cet outil d’éditorialisation commun.
  • Quels usages ?
    Des données éditorialisées sans savoir qui va les utiliser, comment et dans quel but, ne sont pas vraiment utilisables. C’est pourquoi il est indispensable de pouvoir esquisser des scénarios d’usages souhaités, en lien avec les usages actuels mais également en imaginant des nouveaux usages qui permettraient d’atteindre un public plus jeune.

Nous menons ces 3 chantiers de front; le chantier des scénarios d’usages a fait l’objet d’un atelier orienté « design de services » mené par la Cité du Design et qui s’est tenu début avril à Ferney-Voltaire.

La suite…

Cours « Histoires Interactives sur le Web »

Dans le cadre des ateliers et workshops organisés par le Centre des Arts à l’Ecole Internationale de Genève, je propose un atelier:

Durant l’atelier, les élèves utiliseront des applications sur smartphone qui permettent de créer des courtes vidéos de manière simple et ludique.
Ensuite, ils apprendront comment les retravailler et les éditer afin de raconter des histoires qui iront se nicher de manière évolutive et participative dans les usages quotidiens d’Internet.

Les inscriptions sont par ici.

La moisson du workshop à Marseille

Verduron-Oppidum_uf_111341-20150106_iPhone_Groupe-Workshop_11

L’image dit tout: le workshop a bénéficié d’une météo printanière pour aller défricher le territoire complexe du nord de Marseille.

Le workshop réalisé dans le cadre de l’école d’art de Aix-En-Provence avait les objectifs suivants:

  • Expérimenter le travail collectif. Créer en groupe, dans une dynamique proche d’une « jam » de musiciens. Utiliser les outils de captation image comme des instruments de musique – écouter, regarder et discuter avec les autres participants en direct au moment de la création du contenu;
  • Penser fragments. Créer des « briques » de contenus qui seront valorisées en tant que telles, sans passer par un montage. Chaque plan devrait fonctionner en tant que tel tout en étant connectable à d’autres plans voisins (géographiquement ou sémantiquement);
  • Enregistrer le contexte avec le contenu. Garder la trace du contexte de la création du contenu et valoriser les contenus à travers ce contexte. Concrètement: penser métadonnées. Les mots servent à chercher, trouver, lier, faire sens – autant les utiliser pour toutes ces opérations à travers la même interface, le même usage;
  • Créer un écosystème audiovisuel et une mémoire vivante. Cueillir et glaner (des situations, actions, dialogues). Puis semer, faire pousser (des histoires, des dynamiques d’imagination).
  • Initier des interactions. Ecouter et lire un territoire pour aller y écrire ses propres questions, hypothèses, réponses… Le territoire n’est pas une feuille blanche et les histoires que l’on pose dans le monde ont toutes leur pré-histoire et vont, d’une manière ou d’une autre, avoir leur propre « queue de la comète ».

La suite…

Workshop Walking the Edit à Marseille

HotelDuNord

J’aurais le plaisir de repartir à Marseille (qui est une des destinations françaises du projet, après Paris et Bagnols-Sur-Cèze) en janvier 2015, pour un workshop de 5 jours organisé par l’école d’art d’Aix en Provence.

Ce workshop se réalise en partenariat avec la coopérative de l’Hotel du Nord qui a l’habitude d’organiser des ballades dans Marseille et la région.
Il s’agit donc de partir à l’exploration créative, muni de caméras et d’enregistreurs audio.

Les objectifs sont les suivants:

  • Parcourir et appréhender un territoire
  • Produire et organiser des médias géolocalisés
  • Inventer un dispositif de restitution
  • Interroger la pérénité de ce dispositif pour le territoire

Plus d’informations ICI.

ane

Workshop à Arles

L’école de  photographie de Arles organise l’évènement Obs/in: conférences et workshops vont traiter des questions « liées aux points de contact entre le monde des Jeux vidéo et celui des images« .

Nous allons être présents via un workshop qui se déroulera en deux temps, avec à l’arrivée une adaptation localisée du dispositif Walking the Edit créé par les étudiants de l’école de photographie.

La suite…

MARCHER ANGERS PENSER

Deux jours d’atelier public sur la marche urbaine en ville d’Angers

Le programme sous forme de pdf

La Marche comme instrument de renouvellement urbain.
Journée de conférences-débats
vendredi 4 octobre 2013 de 14h00 à 22h00
AURA / SPL, Angers

Notre participation à cet atelier se fera sous forme d’un laboratoire de production / diffusion de contenus créés lors des marches collectives, en temps réel. Il ne s’agit donc pas de faire un « Walking the Edit » en une après midi, mais d’utiliser d’autres applications mobiles (Vyclone, Kinomap etc) pour créer du contenu qui pourra être diffusé en quasi temps réel, puis revalorisé par la suite via le dispositif logiciel Memoways.

La suite…

Workshop « Make-Together »

Dans le cadre de l’adaptation bâloise de Walking the Edit, j’ai été amené à faire un workshop pour les étudiants de la Fachhochschule Nordwest-Schweiz | Hochschule für Gestaltung und Kunst. Avec presque 25 étudiants (!) nous avons travaillé une journée sur le territoire délimité du « Dreispitz »: équipés seulement de leurs propres appareils (smartphones de tout genre, appareils photos – pas de caméra vidéo !), ils ont créé presque 200 fichiers vidéos que nous allons dans le courant de la semaine prochaine ajouter à l’adaptation bâloise.

Les rendus immédiats de ce workshop sont:
– une carte interactive avec une sélection d’une quarantaine de vidéos
– une simulation permettant de se faire une idée d’un film marché

Voici la vidéo de simulation, malheureusement sans carte dynamique et interactive (on ne peut pas suivre le déplacement en temps réel):

Walking-the-Edit simulation @ Dreispitz Basel from Ulrich Fischer on Vimeo.

La suite…

Workshop « transmedia » avec Focal

Je vais participer à la journée d’information « Crossmedia / Transmedia – Multiple-Platform Storytelling » qu’organise Focal le 16 mars à Bienne.

Après une matinée de conférences données par des spécialistes internationaux, une dizaine de projets seront présentés, dont « Walking the Edit ». L’idée est de présenter le projet et de parler des enjeux « de fond », notamment en allant poser les problématiques esquissées dans cette interview de Nicolas Nova ou dans ce mindmap.

Crossmedia, Transmedia, 360 degrés – what is it? Notre rapport aux médias, notre utilisation des différentes plateformes de communication ainsi que notre conception de l’art et du divertissement se modifient. Qu’est-ce que cela signifie pour les professionnels du cinéma? Le crossmedia n’est-il qu’un phénomène de mode appelé à disparaître ou le début de nouvelles pratiques de consommation des médias auxquelles il s’agit d’adapter le contenu et la forme des productions audiovisuelles? Ou le crossmedia ne représente-t-il qu’une valeur ajoutée du point de vue du marketing? Les télévisions suisses et étrangères ont une fonction de pionniers en matière de développement et de production de projets cross/transmedia. Mais le transmedia s’est aussi imposé dans les domaines les plus divers: à l’interface entre art et fiction, dans les projets pédagogiques, en publicité, etc. Cette journée propose aux professionnels une vue d’ensemble des différents aspects de ce vaste sujet sous la forme d’un forum d’informations générales et spécifiques.

Le programme détaillé sur PDF.

Avec MOB a Prague

Je suis aujourd’hui à Prague, en compagnie de notre partenaire Dédale, pour présenter notre workshop « Urban PlayGround » lors de la conférence MOB à Prague, organisée par Ciant.

Events on art, the city and mobility are organized by the partners of the project. They present the film carried out during the residences, the creations of the workshop, as well as films of the prizes winner of the local contests of realization of film on portable telephone. These events fall under the programming of the partners and can take the form of exhibitions, projections in urban space, multidisciplinary evenings on the topic of mobility…