Lettre ouverte aux subventionneurs de projets digitaux

Ce billet sous forme de lettre ouverte s’adresse principalement aux personnes en charge de définir et de mettre en œuvre la politique culturelle de soutien aux projets digitaux à vocation artistique.
Il se propose également d’interpeler les créateurs et entrepreneurs digitaux et se veut accessible pour toute personne intéressée plus largement par la réflexion sur la place et le rôle des collectivités publiques dans le contexte de la « digitalisation de la société », au delà du seul domaine artistique.

J’aimerais:

  • Exprimer pourquoi je tiens à lister les enjeux et les problématiques selon un angle qui me semble encore peu exploré;
  • Partager sur ce chemin quelques expériences personnelles, avec mes conclusions;
  • Exposer quelques pistes de réflexion et d’action pour tenter d’amener ma contribution au développement d’un écosystème dynamique de création de projets digitaux artistiques.

J’espère susciter des réactions et participer à une réflexion commune autour de ces enjeux et problématiques.
Je répond à tous les mails et je suis volontiers disponible pour échanger de vive voix.

La suite…

Le contexte de la création vidéo avec smartphone

Vous avez des vidéos à réaliser et à valoriser, des histoires à raconter ou des messages à faire passer à travers des images en mouvement ? Vous vous demandez si vous pouvez profiter de votre smartphone pour y arriver ?

Ce billet va passer en revue les questions suivantes:

  • Quels sont les avantages et les inconvénients de filmer avec son smartphone ?
  • Quelles sont les bonnes pratiques ?
  • Quelles sont les questions importantes à se poser lors de la création de vidéos avec un smartphone ?

En somme, l’objectif de ce billet est de vous donner les informations pour faire les « bons » choix: est-ce que je filme avec mon smartphone et / ou avec une caméra vidéo, et comment est-ce que je peux m’organiser pour amener les vidéos du smartphone le plus efficacement vers les publics ?

La suite…

Les nouveaux territoires de la création documentaire

Le monde (et les modes) de la création vidéo documentaire sur le web évolue rapidement: de projets « webdoc » ou « transmedia » nous sommes passés aujourd’hui sur ce que l’on appelle les nouvelles écritures, ou carrément les nouveaux territoires…
Et oui, on passe d’un récit principalement exposé dans le temps à une expérience spatialisée.

Pour s’en rendre compte, l’équipe composée de Cédric Mal, Fanny Belvisi, Nicolas Bole, Xavier de la Vega du blogdocumentaire a fait un travail considérable de rassembler auteurs, projets, idées et concepts dans un livre fleuve de 650 pages.

Pour découvrir cet ouvrage et les pistes qu’ils contient:

[PREVENTE – LIVRE] « Au-delà du webdoc : Les nouveaux territoires de la création documentaire » – Le Blog documentaire

Quatre ans après, on remet le couvert ! Les webcréations ont bien changé depuis notre premier livre … Alors on vous a mitonné un nouveau menu, chargé mais très digeste. Une nouvelle somme pour comprendre et penser ce pan vivifiant de la scène documentaire.

La suite…

Workshop vidéo smartphone @SAE, juillet 2018

 

Comment réaliser des vidéos originales et engageantes avec son smartphone ?

Ce workshop vous donne les clés principales pour raconter des histoires inspirantes avec votre smartphone, engager votre audience avec votre proposition de valeur, communiquer de manière vivante, et last but not least, avoir du plaisir en créant des vidéos originales avec votre smartphone !

En bref: workshop de 10 heures, vendredi 6 juillet fin de journée (17h – 20h) et samedi 7 juillet (10h – 17h). Coût: 100.- CHF

Objectif du workshop: apprendre à filmer, éditer et publier des vidéos avec son smartphone. En combinant des informations théoriques et une partie pratique (tournage & montage), ce workshop vous permet de repartir avec les bases nécessaires pour être opérationnel le jour d’après !

Public cible: créatifs, designers, community managers, vidéastes,  journalistes, formateurs, … et toute personne désirant profiter plus à fond des possibilités créatrices de son smartphone.

La suite…

Au sujet de la difficulté d’apporter sa contribution à la société, en tant qu’indépendant

J’ai 47 ans et je vis sans doute les plus belles années de ma vie.
La bonne santé, physique et mentale, m’est donnée.
L’expérience, j’en ai de plus en plus à partager.
J’ai une réserve d’énergie créative qui me semble inépuisable, avec l’envie de construire à partir de cette source généreuse des projets pérennes, utiles et inspirants.
J’ai pu choisir la vie que je désire vivre, je me sens à la maison dans mon quotidien, aligné entre mes idéaux et mes actions: j’ai une chance incroyable.

Mais…

Oui, il y a forcément un mais.
Mais, donc: pourquoi est-ce que je n’arrive pas à amener plus complètement, entièrement, pleinement, ce que peux, ce que je veux transmettre aux autres, à la société ?

Pourquoi est-ce que je sens que mon potentiel reste sous utilisé ? Je dirais même: sous exploité ? C’est le comble, alors que je vois la grande majorité de mes ami/es qui plient sous le stress des multiples attentes et pressions…

À l’injustice de la mauvaise répartition des richesses, je rajouterais l’absurdité de l’allocation déséquilibrée des ressources humaines disponibles.

Pourquoi est-ce si difficile, à partir de ma position d’indépendant et d’électron libre, de contribuer aux efforts collectifs de manière plus soutenue, conséquente, concrète, pérenne ? De pouvoir apporter ma pierre à l’édifice, en cherchant à créer une valeur qui dépasse les intérêts strictement personnels ?

La suite…

Atelier contenus culturels et smartcity: compte rendu

Comment valoriser ses contenus culturels ou patrimoniaux au sein de la smartcity ?
Comment inviter les usagers de la ville à participer de manière active à la vie de quartier, en profitant des possibilités du numérique et en tirant parti des contenus existants ?
Comment imaginer des nouveaux usages, en créant des liens entre des contenus et des besoins, pour favoriser la conversation participative ?
In fine, comment articuler des contenus institutionnels et commerciaux sélectionnés, de manière à raconter des histoires, générées dans le cadre d’une expérience utilisateur individuelle ?

Voici quelques unes des questions servant de cadre à l’atelier organisé le 13 avril dernier dans le cadre du festival Open Geneva.

La suite…

Kura Video Portal – les nouveautés printanières

Avec l’arrivée du printemps, nous proposons le plein de nouveautés pour le portail vidéo Kura, développé par Memoways (Nicolas Goy et moi-même).

En quelques mots, Kura permet de créer son propre portail de vidéos choisies, mises en lien avec des mots clé. Cette logique de navigation basée sur des mots clé permet de faciliter la découverte et stimule l’exploration.
Les vidéos elles-mêmes sont enrichies par des chapitres, permettant d’accéder à des parties spécifiques de la vidéo, et des annotations, qui permettent de lier une page web spécifique avec la narration de la vidéo.

L’objectif est de garder le visiteur sur sa propre proposition de valeur et ne pas perdre ses spectateurs sur YouTube… pour les guider là où on aimerait bien les amener – tout en leur laissant la liberté de faire leur propre chemin à travers les contenus vidéos choisis.

Dans ce billet, je vais présenter en détail les mises à jour (qui pointent sur des exemples de démonstrateurs fonctionnels) et aborder les prochains développements qui vont se faire les semaines qui viennent.

Les améliorations de design

La page d’accueil a été améliorée:

  • Le menu et tous les liens qui permettent de pointer sur un autre site ont été rassemblés dans le « hamburger menu » (les 3 traits horizontaux tout en haut à gauche), ce qui permet de dégager le haut de la page, en rendant également les interactions parfaitement compatibles avec les écrans mobiles;
  • Une nouvelle fonction « embed » (intégration), disponible directement en fin de liste de liens. Il est ainsi possible d’intégrer une image générée au sein d’une page web (voir en fin de page du billet pour des exemples);
  • Un « Splash » (image d’accueil sur toute la largeur), permettant de décrire en quelques mots et visuellement la promesse du portail;
  • Les capsules contenant des listes de vidéos ont été re-designées.
    Il y a maintenant deux fonctions: lire la première vidéo de la thématique (la lecture automatique d’une liste de vidéos ne fonctionne pas encore) et afficher tous les contenus en lien avec la thématique choisie;

Voici deux exemples pour visualiser ces améliorations:

L’exemple du démonstrateur pour les HUG

Comment se présente la fonction « embed », sur l’exemple du démonstrateur pour l’ITU

Le résultat d’un filtrage a également eu son lifting:

  • Les résultats d’une recherche sont groupés par vidéo; la vidéo elle même, les chapitres et les annotations.
  • Il est possible de lancer un nouveau filtrage simplement en cliquant sur un label
  • Les résultats exploitent maintenant la pleine largeur de la page, en proposant des capsules qui se déroulent sur la hauteur
  • La recherche est libre (cherchez directement dans les titres et descriptions des vidéos) et multi-critère

Voici un exemple:

Un exemple de filtrage multi-critère, sur le portail démonstrateur tourisme.

Les embeds (intégrations dans une page web)

Comme décrit ci-dessus, nous proposons la possibilité d’intégrer un portail au sein d’une page web, comme présenté ci dessous. En cliquant sur les images, vous arriverez directement sur les portails en question…

Le démonstrateur tourisme, sur l’exemple de MySwitzerland

 

Le démonstrateur santé, sur l’exemple des HUG

 

Le démonstrateur institutionnel, sur l’exemple de l’ITU

 

Les prochains développements

Comme vous pouvez le constater, les portails sont déjà bien fonctionnels, et permettent d’imaginer des multiples usages…

Il y a cependant encore un certain nombre de fonctionnalités qui ne sont pas encore pleinement développées, comme:

  • La lecture automatique d’une playlist. Si on clique sur le bouton « lire » d’une capsule thématique, on ne lit que la première vidéo de la liste. Nous aimerions permettre la lecture de toutes les vidéos de la liste, dans l’ordre défini;
  • Personnalisation de la playlist. Une playlist proposée par un expert, c’est bien. Mais une playlist que l’on peut personnaliser selon ses besoins, ses envies, c’est encore mieux. Nous allons permettre l’ajout de vidéos au sein d’une playlist personnelle, de manière simple et intuitive. Il deviendra ainsi possible de définir à tout le moment quelle vidéo on a envie de regarder par la suite, en fonction des recommandations ajoutées sur chaque vidéo;
  • Recommandations vidéos. Comme une sorte d’annotation vidéo, il sera possible de proposer des vidéos complémentaires à regarder, pour guider le spectateur sur la prochaine vidéo à voir;
  • Amélioration du player. Pour le moment, le player « interactif » (avec les chapitres et les annotations) n’est pas disponible sur smartphone – cela sera le cas. Aussi, nous allons améliorer la présentation et la mécanique des chapitres et annotations, pour un usage encore plus intuitif et fluide…

Nous avons encore une belle liste d’idées et d’envies – à découvrir lors d’une des prochaines mises à jours !

Abonnez-vous à mon blog, ou alors à la newsletter de Memoways (à droite dans la barre latérale) pour être tenu à jour sur la suite des développements de la plateforme vidéo Kura.

En attendant, nous serions très heureux si vous pouviez nous aider à améliorer le portail en répondant aux quelques questions du questionnaire que voici:

powered by Typeform

Memoways on the way to rock…

On Monday 16th April, I will be on stage to Rock&Pitch Memoways at the RockTech Paris event.

I will present in few slides our new product, Kura Video Portal.

It will be a moment of truth: are all entrepreneurs (looking now at myself) rockstars ? It’s not directly what i’m dreaming of, even in my wildest dreams (to rock&pitch on stage), but we all have to play a game, isn’t it ?

So I will do my best to bring our product over to the audience, with swing and energy. But I promise: I will not sing !

More information here about this event:

Rocktech Paris

6.00PM Spaces Réaumur (124 rue Réaumur, 75002 Paris) 6.30PM Ben Costantini , Co-Founder, RockTech Paris Benjamin Debusschère , Co-Founder, RockTech Paris 6.35PM In this interview, learn more from Olivier Billot of Ykone (Influencer Marketing Agency) on how online video plays a key role in any influential marketing strategy.

We are one of the 8 finalists chosen by experts, among european video startups.
Here are the others:

Hope to see you there…!

eyeWander en installation au FIFDH

L’installation de notre projet de réalité virtuelle eyeWander est actuellement présentée à Pitoeff, dans le cadre du festival FIFDH.

Pour vivre cette expérience immersive, il suffit de venir entre 19h et 21h au sous sol de la salle communale de Plainpalais (salle Pitoeff), et de prendre une petite dizaine de minutes pour découvrir des portraits d’organisations humanitaires.

En mettant un casque de réalité virtuelle (VR), le spectateur du projet eyeWander s’immerge dans des enjeux de solidarité humanitaire entre régions du monde.

Ici, des idées et des projets, pour aider, là-bas, des personnes dans le besoin.

Et depuis là bas, des histoires qui nous racontent comment ces idées rencontrent une réalité.
Alors ici, depuis un contexte bien différent, des projets sont imaginés pour améliorer cette réalité lointaine…

Remerciements particuliers à la HEAD et à Alexia Mathieu pour le soutien logistique.

L’équipe du projet: Vincent de Vevey (réalisation, contenus, éditorial), David Hodgetts (programmation) et Ulrich Fischer (production).

Prochaine étape: présentation du projet dans le cadre de la conférence WSIS à l’ITU, entre le 19 et le 23 mars (dans la foulée, donc…).

Atelier médiation culturelle @Open Geneva

Dans le cadre du festival d’innovation ouverte « Open Geneva » qui se déroule entre le 12 et le 15 avril, nous organisons un atelier d’un jour et demi pour prototyper des scénarios d’usages autour de la médiation culturelle dans le cadre de la smartcity.

Force est de constater que la plupart des initiatives développées dans le cadre de ce que l’on nomme la smartcity sont essentiellement organisationnelles, logistiques ou utilitaristes – en somme, fortement technocratiques.
Sans vouloir minimiser l’intérêt ni l’importance de ces initiatives, il nous semble qu’il manque trop souvent la dimension subjective, sensible, narrative, voir poétique ou esthétique, dans les projets mis en œuvre.

C’est pourquoi nous vous invitons à participer à cet atelier qui va nous permettre d’imaginer des usages publics des données culturelles, à des fins de médiation, de pédagogie, d’enrichissement d’une expérience touristique, de concertation citoyenne autour d’aménagements urbains…

Pour ensuite pouvoir accélérer nos projets respectifs avec les enseignements gagnés lors de cet atelier – voir même de développer un nouveau projet basé sur les opportunités dégagées lors de nos discussions.

 

La suite…