Tourner des interviews avec un smartphone

Vous voulez réaliser des interviews vidéo avec un smartphone et vous souhaitez partir directement du bon pied, sans risquer un mauvais son ou une qualité vidéo inexploitable.

Dans le cadre du workshop que je propose pour la création de vidéos à l’aide du smartphone, je partage à travers ce billet quelques conseils spécifiques pour la production d’interviews à l’aide de votre smartphone.

Mise à jour de cette page en mai 2018.

Même les stations de télévision se mettent aux tournages avec smartphone…

Check-list technique et artistique.

Voici les éléments techniques et organisationnels à assurer en amont du tournage (les détails suivent plus bas):

  • batterie: est-ce que votre appareil est chargé à bloc ?
  • stockage: avez-vous assez de place pour l’enregistrement de longues vidéos ?
  • applications: avez-vous les bonnes applications pour créer les vidéos et maîtriser les paramètres de prise de vue ?
  • micro: un micro externe améliore grandement la qualité de votre son… C’est un accessoire indispensable.
  • trépied, stabilisation: une interview qui bouge dans tous les sens est difficile à regarder sur la durée…
  • accessoires: lumières, optiques additionnelles…

Avant de partir sur le terrain, assurez vous que vous avez bien réfléchi sur les aspects artistiques et conceptuels suivants:

  • objectifs: que voulez-vous atteindre avec vos vidéos ? Cette question principale structure et conditionne tout le reste !
  • contenus: rédigez une liste de vos questions; définissez le cadre esthétique et formel (style, cadrage etc)
  • workflow: le tournage n’est qu’une partie du travail; en adoptant les bons réflexes dès le départ on évite des problèmes par la suite

Ce n’est pas grave si vous n’avez pas des réponses précises sur toutes ces questions: l’essentiel c’est de démarrer quelque part, puis de corriger et améliorer par la suite.

Batterie

Les accus d’un smartphone sont souvent son point faible; avec une utilisation aussi intensive que l’enregistrement vidéo, la batterie est vidée plus vite que prévu…

Quelques produits utiles pour ne pas se faire piéger:

Stockage des vidéos

Même si les vidéos sont fortement compressées (la plupart du temps avec le codec H.264), chaque minute enregistrée va rapidement remplir l’espace de stockage disponible.

En 1080p, à 30 images par secondes, chaque minute pèse 130 MB; en 1 heure d’enregistrement vous remplissez presque 8 GB…
Et en 4K à 30 images par seconde, avec le  codec le plus efficace (HEVC, dans les derniers iPhones), on arrive à plus de 10Go. Alors que si on tourne en 4K avec le codec H.264, il faut prévoir plus de… 20Go !
Lien vers les chiffres.

Des utilitaires pour calculer l’espace de stockage requis, en fonction du codec, de la résolution et du nombre d’images / sec:

Voici une clef USB + Lightning (pour iPhones) qui permet de décharger un smartphone trop rempli en mobilité:

Lecteur iXpand Flash Drive pour iPhone et iPad | SanDisk

Libérez de l’espace sur votre iPhone et vos autres périphériques Apple.

Applications de tournage

J’ai par le passé rédigé deux billets qui présentent des application vidéo pour smartphone.
En résumé, je conseille fortement Filmic Pro et Movie Pro (pour iOS seulement). Plus pro, mais aussi plus cher, il y a Mavis.

Création vidéo mobile

Applications smartphone pour créer des vidéos

Audio.

C’est clairement un point crucial: un son inaudible ou de mauvaise qualité va faire fuire votre audience. Et comme il y a des solutions très peu onéreuses (moins de 20$), il n’y a pas d’excuses pour ne pas soigner plus votre son.

Quelques microphones lavalier de qualité (micro cravate, avec un câble entre le smartphone et la personne interviewée):

Il y a aussi des microphones « tout terrain », qui se fixent directement sur le smartphone; c’est moins idéal pour des situations d’interview en extérieur, mais leur avantage c’est qu’ils prennent aussi l’ambiance du lieu avec, ce qui peut être un plus.
Voici une liste de 9 micros, datant de février 2017.

Stabilisation.

Bien que la plupart des caméras intégrées dans les smartphones ont une stabilisation de l’image qui gomme les tremblements de la main, elles ne vont rien pouvoir faire sur les mouvements que l’on fait de toutes manières, même avec une concentration extrême…

  • Les meilleurs trépieds optimisés pour le tournage smartphone (entre des pieds de table et des trépieds dépliables; 10 ici ou 4
  • Pour installer le smartphone sur un trépied tout en l’ayant bien en main, le Grip G1
  • Les « rigs » de tournage: shoulderpod ou en moins cher, Ulanzi
  • La solution avec stabilisation de DJI, Osmo mobile. Je l’utilise depuis un peu moins d’une année et j’en suis très satisfait.
  • Comme alternative moins chère, il y a le Smooth-Q de Zhiyun (comparaison avec le Osmo Mobile) – et DJI a depuis sorti une nouvelle version, moins chère.

Accessoires.

Voici quelques liens vers des vendeurs et ressources pour des accessoires divers:

Gear | Filmic Pro Mobile Video

No Description

Personnellement, je n’utilise pas d’optiques d’appoint sur mes smartphones de tournage (iPhones 6S et 8+; Samsung S7 et S8): de ce que j’en ai vu / lu, la qualité n’est pas au rendez-vous, pour un prix qui reste assez élevé si l’on ne veut pas avoir toute son image déformée ou floue…

C’est clairement le désavantage le plus fort, de mon point de vue, en comparaison avec une caméra vidéo et encore plus avec un DSLR (en dehors de la différence de profondeur de champs et la sensibilité liée à des capteurs plus grands).

Mais si vous êtes quand même tentés, voici trois liens:

olloclip – the world’s most-awarded mobile lens.

The olloclip brand includes a growing line of ground-breaking lenses and accessories for the mobile photographer.

The 8 Best Phone Camera Lenses of 2018

Use this quick navigation to jump to the desired section: Best iPhone Camera Lens Best iPhone Lens for Video Best iPhone Telephoto Lens Even though few of us possess a high-quality camera, almost anybody has nowadays a smartphone with a decent camera.

KAMERAR ZOOM Lens Kit for iPhone 7 Plus

REVOLUTIONARY DESIGN During the last few months, we’ve been working around the clock on our latest project. We’ve finally reached the end of development and we’re extremely excited to share some information with you. We are proud to announce that we’ve completed development for the first twin lens solution for the iPhone 7 Plus!

Concernant la lumière, voici une vidéo qui teste quelques éclairages LED portables peu onéreux:

Comment atteindre vos objectifs

La production d’interviews vidéo n’est assurément pas une fin en soi: vous avez des objectifs à atteindre et vous voulez maximiser vos chances d’y arriver.

Vous souhaitez mettre en avant un produit, un service; valoriser des compétences, une expertise; informer, transmettre du savoir; divertir, toucher émotionnellement… le panel des objectifs possibles est très large !
Ce d’autant plus qu’il existe en plus une multitude de plateformes sur lesquelles vous pourrez publier vos vidéos: De YouTube à Facebook en passant par Vimeo, Instagram ou des solutions custom.
Petit clin d’œil au passage sur notre propre plateforme vidéo kura, qui valorise des vidéos YouTube à travers une expérience utilisateur personnalisée
Chaque plateforme a ses formats, son style, son audience, ses algorithmes: cela demande de démultiplier les efforts si l’on veut être présent partout !

Comme chacune des options implique des directions stratégiques très différentes, je ne vais pas entrer dans les détails des implications que les choix vont forcément amener. Chaque projet étant unique, il faut trouver une solution spécifique.

Je suis à disposition pour étudier avec vous les possibilités liées à vos objectifs, pour définir conjointement un ensemble de choix techniques, artistiques et stratégiques pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté.

Le workshop que je propose est déjà un premier pas concret dans cette direction.

Contenus

Pour réussir à transmettre les messages qui vous tiennent à cœur, il faut mettre une bonne dose de concentration, de patience et de calme sur les points suivants:

  • quelles sont les questions importantes ? Quels sont les enjeux, les problèmes, les solutions ? Rédigez une liste de questions, tout en prenant des notes par mot clef sur les enjeux importants pour vous. De manière à ne rien oublier et à rester bien « focus » sur les choses importantes.
  • quelle est l’émotion que vous voulez faire passer ? Même s’agit avant tout de faits et d’informations objectives, vous souhaitez que votre audience soit captivée par ce que vous lui proposez. Choisissez bien la manière dont vous posez les questions (un zeste de provocation permet de passer un cap; de l’humour crée un effet de surprise etc), mettez à l’aise votre protagoniste principal (regardez le de manière concentrée durant ses réponses, soyez avec lui / elle, posez des questions simples). Si vous voulez prendre le temps d’aller plus en profondeur, il faut asseoir votre interviewé; si vous cherchez une énergie brute et improvisée, gardez la personne debout.
  • quelle est l’ambiance de votre vidéo ? Vous pouvez construire une ambiance simplement avec un bon choix de lieu, de lumière, d’ambiance sonore… Comme la plupart du temps tout est bien net dans l’image, le contexte environnant joue un rôle important dans la lecture et donc le ressenti du spectateur.
  • quel style voulez-vous donner à vos vidéos ? Soyez réalistes et honnêtes avec vous mêmes: il faut idéalement que les vidéos vous ressemblent et ne copient pas gratuitement les YouTubers à la mode. L’authenticité est le maître mot dans ce contexte. Toutes les imperfections techniques vous seront pardonnées si vous parvenez à être authentiques…

Quelques trucs:

  • faire des tests de votre équipement avant de tourner: comme tout matériel présenté ici n’a pas la solidité et la fiabilité des équipement professionnels bien plus onéreux, il y a parfois des « bugs » et dysfonctionnement qu’il s’agit de corriger avant d’être en situation de tournage.
  • laissez tourner avant et après la partie importante: demandez à votre interviewé de ne pas démarrer directement à la sortie de votre question, pour pouvoir couper entre votre question et sa réponse (demandez lui de compter jusqu’à 3). De même, à la fin de sa réponse, veillez à laisser un moment de silence – ces moments sont précieux lors du montage !
  • faire répéter à la personne interviewée la question dans sa réponse: c’est une manière de faire comprendre au spectateur la question.
  • reprenez vos questions en les formulant autrement: cela permet d’avoir des réponses plus précises ou adéquates. C’est rarement à la première réponse que l’on obtient le meilleur de ce que l’on cherche…
  • faire une prise par question / réponse: il est plus simple et efficace pour la suite des opérations d’avoir déjà les plans séparés (un plan: unité d’action, sans montage), plutôt que de devoir naviguer et chercher dans un fichier vidéo d’une heure… Ou groupez les questions par thématique, de manière à avoir une logique cohérente à l’intérieur d’un fichier.
    Voir plus bas les conseils de workflow.
  • évitez d’utiliser le zoom: comme le smartphone n’a pas de zoom optique, on zoome simplement de manière numérique dans les pixels du capteur. Résultats: image dégradée, fortement pixelisée. On a meilleur temps de recadrer l’image en postproduction, si c’est vraiment nécessaire.
  • évitez de filmer avec des mauvaises conditions de lumière: soit vous avez la possibilité d’ajouter des spots et lumières d’appoint, soit vous acceptez une image pas très bien définie et granuleuse.
  • choisissez le mode horizontal et évitez de filmer en mode vertical ou carré – à part si la destination première de votre vidéo sont les réseaux sociaux, particulièrement Snapchat.
  • enlevez les automatismes: en utilisant des applications « pro », vous pouvez verrouiller les paramètres de netteté, ouverture, balance de blancs ou vitesse d’obturation. Si votre protagoniste bouge, cela peut faire varier la lumière, la netteté, les couleurs… Du coup, fixez la netteté, le diaphragme (ouverture) et la balance de blancs sur un réglage que vous aimez bien, et vous aurez ainsi une stabilité de l’esthétique de l’image.
  • vérifiez vos prises de temps en temps: comme il est simple de visionner les vidéos tournées, faites des petites pauses où vous regardez ce que vous avez tourné pour évaluer s’il faut refaire des prises ou pas.
  • variez les valeurs de plans: que vous fassiez un montage ou pas, le fait d’avoir plusieurs valeurs de plan va amener plus de dynamique et de variété. Important: rapprochez / éloignez votre smartphone de votre protagoniste – n’utilisez pas le zoom ! Ou alors, utilisez des optiques dédiées, comme par exemple Exolens.
  • produisez des « plans de coupe »: profitez de faire quelques plans qui peuvent être utiles pour le montage, pour illustrer les propos ou simplement pour faciliter une coupe (d’où le nom « plan de coupe »). Par exemple sur les mains de votre protagoniste, une action, un objet, le contexte environnant, une autre personne qui écoute etc… Faites vous plaisir, si vous avez assez de temps !
  • et le bon réflexe: passez votre smartphone en mode avion. Cela évitera d’être dérangé par des appels entrants…

Cela fait beaucoup de choses à penser… On ne s’improvise pas réalisateur ou journaliste en quelques minutes !
Mais ne prenez pas peur pour autant: avec persévérance et confiance dans vos objectifs, vous découvrirez les bonnes questions sur lesquelles vous devrez particulièrement insister – et pour ensuite trouver des solutions personnelles, originales, créatives… qui donnent envie d’y retourner !

Un dernier conseil: jouez avec les possibilités des applications mobiles – commencez par « l’étage » grand public (c’est l’entrée principale !) avant de passer à « l’étage » professionnel (ce sont les options avancées). Amusez-vous avec les gadgets de tournage: un peu comme avec des Lego, vous pouvez construire votre propre écosystème créatif.
En un mot: profitez du côté low-cost et abordable de la création vidéo à l’aide des smartphones.

Workflow

La réussite d’un projet vidéo ne tient pas juste sur le moment du tournage: comme on le voit à travers les listes de choses à faire / à penser dans ce billet, il s’agit de mettre en adéquation des enjeux stratégiques avec des questions techniques et artistiques. Une bonne préparation en amont améliore les chances de réussite; mais il faut surtout rester agile et ouvert sur des améliorations incrémentales à apporter à son flux de travail.

Concernant les étapes qui suivent le tournage, je vais produire prochainement un nouveau billet qui va présenter les enjeux de la chaîne de travail (le workflow) de manière détaillée.
Ce que je peux déjà aborder maintenant, en rebond avec le point sur la durée de chaque plan, c’est que la clef d’un workflow efficace réside dans la bonne nomenclature des fichiers. Concernant le moment de dérushage (lorsque l’on regarde et évalue les vidéos que l’on a tourné), j’ai décrit quelques principes et pistes de travail sur cette page.

Pour aller plus loin avec d’autres ambassadeurs sur le web

Voici quelques liens vers des sites de référence en la matière – en français en plus !

videonline.info

 » Voix hors champ  » dans iMovie,  » Voix off  » dans LumaFusion,  » Voice over  » dans CT Pro,  » Voix  » tout court dans Kinemaster… Les commentaires (ou  » voix off « ) s’enregistrent directement dans les applications de montage. Question : avec ou sans micro ?

Accueil smartvideo.fr

Accueil smartvideo.fr

No Title

No Description


Also published on Medium.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.