Responsive Storytelling

ulrich

Mon « cheval de bataille », ma vision et mon horizon peuvent être résumés par ces deux mots: Responsive et Storytelling.

Responsive comme: qui s’adapte (à la personne qui reçoit des contenus); qui accueille une réaction, un apport d’utilisateur (un commentaire, un contenu); qui est souple, fluide et organique…
Storytelling comme: une expérience personnelle issue d’histoires qui s’entrecroisent au fil de son propre parcours, ce que l’on peut se raconter chemin faisant à travers l’espace du web, si les relations entre les contenus sont éditorialisés…

Marcher à travers la mémoire

Ce n’est pas pour rien que j’ai nommé ma société Memoways: il est question de mémoire et chemins…
C’est le parcours à travers la mémoire (commune) qui génère expériences et histoires.

Encore faut-il que la mémoire soit organisée, que les informations soient reliées entre elles pour créer des associations et surtout que l’espace de déambulation ait été préparé pour des usages spécifiques.

Vous voulez en savoir plus sur comment éditorialiser les contenus vidéos pour des usages vivants et personnalisés ?

Comment faire exister ses vidéos sur Internet ?

Voici ci-dessous quelques propositions de rebond pour cerner la problématique de la vidéo dans les flux de travail actuels (techniques et créatifs) et sur les enjeux des « nouveaux » usages liés à Internet.

Une des réponses possibles – sachant que nous avons encore beaucoup à inventer – est de penser Responsive Storytelling… Ou en français: narration combinatoire.

L’histoire n’est pas devant nous, mais derrière nous !

La problématique du player vidéo

Les players vidéos sont comme des magnétoscopes: ils lisent des fichiers statiques de manière statique. Comment réaliser un lecteur vidéo qui propose la même expérience que le web lui même ?

Problématiques du workflow vidéo

Quels sont les problèmes que rencontrent les producteurs de contenus lorsqu’ils veulent produire des contenus connectables au monde d’aujourd’hui ?

Les enjeux en terme de Storytelling

Quels sont les « nouveaux » besoins de la part des producteurs de contenus (interprétés via des usages et tendances actuelles) ? On connait les besoins qui ont prévalu jusqu’à aujourd’hui, et on a des schémas et recettes pour y répondre. Mais il y a des « nouveaux » besoins et usages qui apparaissent, nécessitant un renouvellement des modèles et manières de réfléchir.

 

Une présentation qui explique ce que j’entends par narration combinatoire:

Quelques articles en lien avec la question:

Sortir la tête du guidon, épisode 2

La fabrication de projets vidéo en deux schémas

Une vidéo qui met en image la problématique et la perspective du Responsive Storytelling: 

 

En complémentarité, suivre ce lien vers un très bon texte (en anglais) qui synthétise à mes yeux la problématique.