En Talking Head avec Vincent Morriset

Le vendredi 2 décembre 2017, j’aurais le plaisir de faire un Talking Head avec Vincent Morriset à la HEAD.

J’ai croisé Vincent deux fois dans le passé: une fois à Rotterdam en 2011 et une autre fois à Montreal en 2014. Nous avons pu échanger sur nos approches artistiques et conceptuelles du medium Internet; ce Talking Head sera l’occasion de faire un point sur les promesses accomplies et celles qui restent à réaliser, en matière de création numérique…

Talking Heads avec Vincent Morisset | HEAD

Réalisateur et producteur, Vincent Morisset vit et travaille à Montréal où il a fondé le studio AATOAA, en compagnie du programmeur Édouard Lanctôt-Benoit et de la designer Caroline Robert. Il est considéré comme l’un des pionniers des clips musicaux interactifs et de la narration transmédia.

Où ?
Auditoire, HEAD – Genève
Bd. James-Fazy 15
Quand ?
à 19h

La présentation « Connectez-vous » en ligne

Suite à la conférence donnée hier soir à Fonction-Cinéma, avec comme question principale « comment le cinéma peut-il tirer profit des nouveaux usages du Net ? », je partage maintenant les slides de la conférence.

Il est question de:

  • considérer des approches complémentaires, au service du contenu et des questions posées dans un projet;
  • améliorer les workflows créatifs, logistiques et stratégiques;
  • s’approprier les nouveaux outils de création (applis mobiles) pour mieux / plus connecter son projet avec les publics;
  • pouvoir choisir des méthodologies de production en adéquation avec son propos;
  • et aussi: des caméras qui jouent au crabe; mettre la tête dans le nuage; construire son paddle… et bien plus encore.

Il y a des liens clicables dans les slides (pour pouvoir découvrir les exemples); malheureusement les petites animations gif ne sont pas passées sur le web…

Memoways au comptoir de l’innovation

Comptoir-innovation-large-web

Dans le cadre du comptoir de l’innovation, je ferais une présentation de Comet ainsi que de quelques éléments de Kura, notre outil d’éditorialisation pour réaliser, entre autres, des projets Comet.
Je mettrais l’accent sur les fonctionnalités spécifiques de l’expérience Comet, sur des exemples d’usages et les bénéfices à retirer pour les producteurs de contenus. Notre outil Kura étant encore en développement et pas encore disponible comme un produit à part entière, je présenterais que les principes particuliers, tout en pointant sur les possibles usages que notre concept va pouvoir permettre…

Cette présentation se fera dès 14h le mardi 12 septembre au palais Beaulieu à Lausanne.
Le programme détaillé en un clic.

 

Journée d’études « Le futur du cinéma »

J’ai été invité à donner une conférence dans le cadre de la journée d’études « Le Futur du cinéma » organisée par les chercheurs Marcin Sobieszczanski et Bruno Girard et doctorant Savo Zunjic du pôle de recherche CREAMED (Création et Médiation) du laboratoire I3M (Information, Milieux, Médias, Médiations) de l’UNS (Université Nice Sophia Antipolis).

programme le  futur du cinema

La journée d’études se déroulera le 23 avril 2016, de 10h-12h et de 14h-17h, au Théâtre de la Licorne à Cannes25 av. Francis Tonner, 06150 Cannes La Bocca.

On constate actuellement des mutations notables dans tous les domaines de la technique filmographique. Un média technologique consacré depuis plus de cent ans, une technique et une culture solidement ancrées dans les pratiques professionnelles et privées, une économie toujours solide et évolutive, le cinéma est un objet inépuisable non seulement pour la critique et pour les études cinématographiques, mais aussi pour les Sciences de l’Information et de la Communication.
Notre journée d’étude réunit les chercheurs, doctorants, créateurs et les entreprises de production vidéo-filmique. La formule de la journée d’études se présente à travers des présentations théoriques et pratiques des intervenants, suivies à la fin de la journée par une table ronde permettant un échange autour des présentations et sujets pertinents.

Présentation du projet Odysée

Dans le cadre d’une tribune de midi organisée par Muriel Favarger (Abissa) au sein de Abissa Alliances Academy, j’aurais le plaisir de présenter le concept de plateforme numérique Odyssée (titre de travail) pour connecter les commerces de proximité avec des utilisateurs en misant sur la vidéo comme médium de mise en relation et d’engagement.

Dans les grandes lignes, il s’agit de pouvoir relier le online et le on-site, en utilisant le storytelling video pour personnaliser la présence online et mobile des commerces, pour générer des interactions et pour engager les utilisateurs avec les activités et services de proximité.

Odysee-web

Cette présentation va entrer dans les détails de l’outil, du workflow et du financement: ce qui peut sembler complexe et vague repose en fait sur quelques concepts concrets qu’il s’agit de mettre en oeuvre via un premier prototype. L’enjeu maintenant est de pouvoir financer ce prototype, et d’impliquer des partenaires institutionnels dans la dynamique. C’est ici que se situe principalement la première difficulté, qu’il s’agit d’aborder à travers la plateforme mise à disposition de ces tribunes de midi se déroulant au restaurant du Mirabeau à Lausanne.

Pour y participer, il suffit de m’envoyer un mail; la date de présentation est le mercredi 20 janvier, entre 12:15 et 14h. Le prix du repas, tout compris, est de 45.- à honorer sur place.

Voici la présentation:

Un grand merci à Muriel Favarger pour tout son travail de fond et son initiative de créer une plateforme accélérant la mise en réalisation de projets aussi complexes à financer que ce projet Odyssée.

abissa-aaa

Participation à une table ronde sur les médias géolocalisés

Le vendredi 18 décembre, j’aurais le plaisir de participer à une table ronde dans le cadre de l’évènement TRACES DE VILLE 2.0: Les images dans la cité.

visuel-texte-13e-rencontres-pdi_2015-site

Les 13e RENCONTRES PASSEURS D’IMAGES se tiendront les 17, 18 et 19 décembre 2015 aux Docks – Cité de la Mode et du Design, 34 quai d’Austerlitz 75013 Paris.

Une nouvelle génération de créateurs (réalisateurs, plasticiens, performeurs, compositeurs urbains, architectes transmedia et autres street artistes) transforment nos rues, nos vies, nos imaginations et nos villes en espaces de culture(s), terrains d’aventure, cités rêvées…

3 jours de débats, expo et projections pour explorer ces nouvelles circulations d’images.

Les usages numériques y favorisent les croisements de points de vue, sensibilisent les habitants à leur environnement urbain, récréent des pratiques civiques. Ils forment une résistance douce aux villes standardisées et invitent à retrouver le plaisir de la ville comme un espace public, partagé.

Le programme de la demi journée du vendredi:

10h-11h : DONNER À VOIR LES TRACES NUMÉRIQUES

Dominique CARDON – Sociologue, Orange Labs département SENSE

Nos données connectées s’accompagnent de traces invisibles : à chaque clic, les algorithmes calculent des indicateurs de popularité, d’autorité, de réputation ou de prédiction comportementale. Comprendre les mécanismes du « big data » est la condition pour que nos échanges restent libres.

11h-13h : TERRAINS D’AVENTURE / Table-ronde #2

Artistes, inventeurs, habitants… les nouveaux outils de l’image numérique ouvrent de nouvelles pistes.

Débat animé par Benoît LABOURDETTE – Réalisateur

Parle-moi DEL : une résidence, à Montreuil en 2015, un territoire, un terreau d’invention, et le choix d’un cinéaste de créer à partir d’échanges collectifs, où chacun peut se trouver ; un film panoramique, qui prend appui sur des matières-atelier, pour un nivelage par le haut.

Ulrich FISCHER – Réalisateur

Walking the edit : l’idée de marcher son film, dont l’histoire se génère, en temps réel, au rythme de ses propres pas.
Tout comme Memowalk, conçu comme une application générique qui s’est transformée au fil du temps et des réalisations dans une constellation d’applications originales. 

Antoine SCHMITT – Plasticien

City Lights Orchestra est une symphonie lumineuse pour les fenêtres de la ville. La nuit, chaque ordinateur connecté par internet éclaire la fenêtre de l’appartement ou du bureau, palpite, cligne, pulse, s’allume et s’éteint, chacun selon sa partition propre, mais en rythme avec tous les autres, en suivant une partition globale.

Julien NONNON – Artiste visuel, Studio Le3

Safari urbain, ménagerie fantasmagorique en street mapping, invente de nouvelles proximités, révèle l’esprit de la ville et permet d’en saisir le pouls. Par ses traces 2.0, l’œuvre travaille la permanence de l’éphémère.

Romane MUTUYIMANA – Participante au projet Prenons de la hauteur

accompagnée de Pierre LEMARCHAND – Coordinateur Passeurs d’images en Haute-Normandie (Pôle Image Haute-Normandie)

Six femmes, orientées par les associations SAIS, Médecins du Monde et AIDES, réalisent dans cet atelier Passeurs d’images une séquence d’une minute chacune, en prise de vue aérienne, avec l’aide technique de la société locale Panormandic. À l’arrivée, un film réunit ces images en lien avec une bande son, et des prises de vue « au sol », fil rouge de ces films en train de se faire.

Patrimoine et villes innovantes

interactivemapmood_2015-white

Depuis le démarrage du printemps, je travaille sur plusieurs projets où il s’agit de valoriser le patrimoine (bâti, culturel, immatériel) à travers le numérique.
Ces projets sont encore en phase de démarrage ou de sélection, donc il est encore trop tôt pour donner les détails.

Cependant, voici quelques uns des enjeux sur lesquels je porte principalement mon attention.

La suite…

Prochaines présentations

Avec le démarrage proche du printemps, je vais faire plusieurs présentations et conférences pour parler des expériences liées à Walking the Edit ainsi que sur les enjeux des nouvelles écritures.

Il y aura une conférence à Paris le 17 mars, au pavillon Suisse de la Cité Universitaire de Paris, épicentre du projet Heritage Expérience sur lequel j’ai travaillé entre 2010 et 2012.

Mais avant il y aura une présentation du projet de recherche MoveYourStory dans le cadre d’une soirée de Catalyx/Union Suisse sur les partenariats publics-privés.

Puis une participation à distance à une causerie initiée par Annabel Roux de Storycode Provence à Marseille, sur la question du documentaire génératif, entre autres…

La suite…