Marseille et la marche

Avec un peu de retard, voici quelques retours sur le TransmediaCamp à Marseille qui s’est tenu les 7 et 8 mai 2011.


Images par Anne Astier ; d’autres images par Mathias Gimeno

Durant deux jours bien intenses, divers aspects de la création transmedia ont été abordés sous la forme d’un barcamp réunissant des praticiens, producteurs, curieux, institutionnels. Beaucoup de pistes ont été ouvertes, des questions débattues et des expériences partagées; mais avant tout, il me semble que tout le monde est reparti avec un sentiment d’une dynamique en cours qui est assez galvanisante. Nous sommes tous sur des projets de plus en plus complexes, mais le fait de savoir que nous ne sommes pas seuls à « nous prendre la tête » sur des choses pour lesquelles il y a beaucoup à (ré)inventer, c’est très précieux.
Je vais revenir avec un billet plus conséquent sur les questions que ça a soulevé chez moi (partant de la question de la définition du transmedia et de la volonté très répandue de vouloir maîtriser l’histoire même dans un contexte aussi complexe qu’internet, je me suis demandé en somme ce qui change avec les nouvelles technologies).

Pour donner une idée des discussions générées par la présentation, voici un assemblage Pearltrees réalisé par @marsattac -> merci à lui !

http://cdn.pearltrees.com/s/embed/getApp

Il faut espérer qu’il y ait des rebonds supplémentaires à Marseille, aussi en regards des nombreux artistes marcheurs qui travaillent sur le « corps » de la ville: Marseille et la marche c’est déjà une longue histoire…

Participation au TransmediaCamp Marseille

Durant le week end du 7 au 8 mai 2011 « Walking the Edit » participera via un laboratoire – workshop au TransmediaCamp Marseille qui se tient à Marseille à la Bo[a]te.
Pour plus d’infos, il y a aussi un groupe sur facebook.

Nous avons répertorié 2 à 300 médias sur internet que nous allons les jours qui viennent placer sur le territoire délimité:

Nous cherchons aussi des marseillais-es qui peuvent produire des images additionnelles sur place, histoire d’avoir une couche qui soit plus liée à cet évènement. Ainsi, les films qui pourront être marchés dès le 8 mai à Marseille intégreront directement des extraits de cet évènement. Cette adaptation « express » se fait un peu sur le mode de ce que nous avons développé pour Biarritz (toujours avec vue sur mer donc !).

Un grand merci à Karine Halpern pour la mise en place de ce Barcamp et pour la création de liens multiples (qui sont encore en train de se tisser, plus d’infos prochainement).