Situation début mars

Il n’y a pas eu de publication sur le blog depuis un moment – ce n’est pas qu’il ne s’est rien passé, juste les mises en route des quelques chantiers suivants:

– Organisation des tournages. Une page spéciale liste les personnes qui vont réaliser les médias (son, image) servant comme matériel de test pour cette première phase. Il s’agit de déterminer d’ici fin mars qui fait quoi comment
Une autre page donne quelques pistes de réflexion quant aux choses à faire (contenu / forme). Ulrich Fischer va faire des mini tournages les 18/19 mars, les 1/2 avril; le matériel tourné pourra directement servir comme tests pour une première indexation.
Ensuite, il est prévu de faire un tournage plus conséquent avec Gwenola Wagon, Stéphane Degoutin, Nicolas Wagnières, Thomas Isler (et d’autres ?) durant la période du 18 au 30 avril. Ce tournage nécessitera une organisation préalable qui se fera à travers un questionnaire / formulaire qui reste à établir (permettant de se fixer des objectifs, d’assurer une complémentarité, de connaître les besoins logistiques, matériels etc).

– Objectivation des imaginaires du territoire de Renens. Une base conceptuelle pour prendre la « température » de l’espace choisi; une stratégie pour recontrer / impliquer des personnes liées à cet espace.
Dans un premier temps (4 dates à la mi mai), il s’agit de préparer un ou deux rencontres entre des acteurs / habitants de Renens (entre 5 et 7 personnes les plus différentes possibles) et l’équipe de recherche afin de pouvoir recueillir quelques histoires / témoignages. Sur base de ces discussions, nous allons pouvoir extrapoler des spécificités faisant « l’esprit » des lieux et la singularité de Renens. Les détails se régleront par mail avec les personnes concernées.
Dans un deuxième temps, il s’agit de « plonger » (dérives) dans le territoire individuellement ou collectivement, avec les mêmes personnes ou d’autres (4 dates en juin à convenir). Ces rencontres pourront aussi nous aider à « caster » des personnes que l’on pourra filmer par la suite (typiquement lors de la deuxième phase du projet).

– Mise en route de la base de données et du CMS. Lionel Tardy a construit une base de données (MySQL) à partir d’un export liste de lot de Final Cut; l’idée est de dérusher dans le logiciel de montage, puis d’exporter les informations entrées (en XML ou via une liste de lot) pour récupérer les médias ainsi que les métadonnées associées dans le CMS.
Le gros du travail va se faire dans l’interface du CMS, où il s’agira de placer les médias sur la carte (une adresse géographique unique), puis de laisser le système visualiser la manière dont les médias se « répendent » sur le territoire: l’apparition des nuages thématiques (ou zones) se fera à partir des métadonnées associées aux médias.
Un autre système à imaginer / construire sera de pouvoir simuler les liens / combinaisons entre les médias afin de voir comment ils fonctionnent ensemble (et donc de faire des petits prémontages de ce qui peut être marché…).

– Test du module embarqué. Nicolas Goy a fait des recherches concernant les diverses pistes possibles, et on s’est déterminé sur l’achat d’un module tout fait (7“ embedded fanless panel PC) – afin de pouvoir rapidement passer à la programmation et aux tests grandeur nature.
ICI, un document qui décrit la logique de programmation sur le module embarqué (état mi mars).

– Carte vectorielle personnalisée du périmètre. Daniel Sciboz a retravaillé la carte que nous avons reçu gracieusement de la part du service vaudois d’information du territoire (à n’utiliser que dans le cadre de ce projet!).

– Organisation planning et cahier de charges entre les collaborateurs du projet. L’idéal est de pouvoir mettre en place un planning avec visualisation des tâches, histoire d’avoir une vue d’ensemble avec une idée des délais… Il est prévu de faire une réunion avec tous les collaborateurs le 1er ou le 2 avril.

– Résumé. Je cherche toujours la meilleure manière de résumer le projet – en attendant de pondre un texte poétique et entraînant, voici tout le contraire: un schéma des workflows, pour compliquer le tout en anglais…

– Graphisme. Vincent Jacquier a continué de travailler sur le graphisme (cf post précédente; cf le logo ci dessus).

UF

Laisser un commentaire