Présentation à Visions du Réel

V_3c52e608c0

 

Walking the Edit sera présenté dans le cadre du festival Visions du réel à Nyon, le lundi 28 avril à 16h.

La présentation se fait en anglais et l’entrée est gratuite.

Présentation du projet transmedia Walking the Edit, autour de la narration combinatoire associant marche à pied et mémoire audiovisuelle d’un territoire. Les déplacements du public génèrent en temps réel un film unique basé sur la géolocalisation. Ulrich Fischer (Genève) propose de poser les enjeux de la narration combinatoire, de la co-création avec le spectateur ainsi que de la valorisation des contenus. 

 

Narration combinatoire

Dans le cadre d’un séminaire organisé pour un projet de webdoc avec France Télévision, j’ai eu le plaisir de faire une présentation sur la « narration combinatoire » – ou le « responsive storytelling ».

Voici la présentation:

Il n’est pas directement question de « Walking the Edit » ou de Memoways, mais cette présentation devrait permettre de mieux visualiser les enjeux narratifs liés à ces deux projets.

London Calling

POWERPIXEL_magNEW-1 [Converted]

A travers notre partenariat sur le projet transmedia Zeru développé par la société Bord Cadre Films à Genève, nous (Memoways / Walking the Edit) allons être présents au marché du festival Power to the Pixel, les 16 et 17 octobre à Londres.

L’enjeu de notre présence au marché est de chercher des financements pour réaliser ce projet transmedia ainsi que de trouver des partenaires et clients futurs pour développer des « use case » sur base de la plateforme logicielle Memoways et des développements spécifiques liés à ce projet.
Orienté « storytelling » avec des objets linéaires (film d’animation, bande dessinée interactive) et « experience » non linéaire (modules documentaires et participatifs), le projet Zeru vise à sensibiliser ses publics à des enjeux de société.

Le pitch du projet Zeru:

Lors d’un déplacement en Tanzanie, un consultant financier Afro-américain découvre l’horreur de la situation des Albinos, chassés et assassinés par des réseaux de sorcellerie. Son destin croisera celui d’un enfant, traqué comme une bête pour sa couleur de peau. Bientôt, son voyage de routine va se transformer en un effroyable cauchemar.
Un thriller sombre et haletant, une traque sans merci qui dévoile toute l’horreur d’une réalité jamais abordée au cinéma.

UPDATE: Le projet Zeru a été primé par ITVS. Il a en outre suscité beaucoup d’intérêt de la part d’institutions (télévisions, financeurs) ainsi que de co-producteurs potentiels. A suivre…
Quelques lignes pour aller plus dans les détails du projet.

Le projet transmedia Zeru repose sur deux entités:
une bande dessinée interactive (IGN = interactive graphic novel). La bande dessinée interactive se consulte via une application pour tablet et smartphone, avec une version optimisée pour le web.
une plateforme documentaire (vidéos, textes, photos, audio). Il s’agit d’un ensemble de sites web: une carte interactive permettant de s’immerger dans les histoires d’un territoire, un mur vidéo qui fait cinéma, un espace personnalisé pour chaque utilisateur en lien avec les réseaux sociaux, ainsi qu’en tâche de fond pour tous les sites, un générateur de films.

La particularité du projet Zeru tient sur l’articulation bi-directionnelle et dynamique entre ces deux entités.
Ainsi, la lecture de la bande dessinée interactive va générer un film documentaire spécifique à la lecture personnelle de chaque utilisateur; la consultation des fragments documentaires est connectée à des séquences thématiques issues de la bande dessinée interactive.
Se constitue donc un lien fort entre le monde linéaire d’une histoire fictionnelle et les mondes non linéaires et organiques du web documentaire, stimulant ainsi l’adhésion émotionnelle et l’engagement actif de l’utilisateur / lecteur autour des enjeux et de la problématique en question.
A la « sortie » de cette histoire, le lecteur voit via le film documentaire que les enjeux traités de manière fictionnelle dans la bande dessinée ont bien un ancrage réel dans le monde d’aujourd’hui. Comme la plateforme documentaire est connectée sur le web, les films résultants ont donc également un ancrage dans le présent: le lecteur de la bande dessinée interactive, devenant utilisateur de cette plateforme documentaire, aura la possibilité de s’engager de manière plus active en cherchant des informations complémentaires, d’autres vidéos et s’il le souhaite, d’ajouter ses propres contenus (commentaires, images, vidéos) en lien avec la cause.

Cette double mécanique narrative et expérientielle est rendue possible grâce à la plateforme logicielle Memoways. Cette plateforme permet de stocker, de gérer et de délivrer les contenus en lien avec ce projet, de manière à générer cette articulation bi-directionnelle et dynamique entre ces deux entités.

Héritage à Berlin

banniere-michael-culture

Entre Angers, Paris, Londres et Arles, se glisse Berlin.

Memoways va être présent, en lien avec notre partenaire Dédale au Workshop – Digital storytelling for mediation and valorisation of cultural heritage. 

Le workshop se déroule la semaine du 9 octobre, en abordant les enjeux suivants:

New technologies have opened new perspectives, ways and practices of telling stories. Digital storytelling exploits the potential offered by digital tools for editing and disseminating contents, to create an enriched narrative process thanks to multimedia cultural resources. This is a major opportunity for cultural heritage to pass from digitization and aggregation of content to the editorialisation of this content, and thus for cultural institutions to make their content more attractive for the public, providing new experiences and ways for engaging with new audiences. It offers great outlooks in the fields of education, tourism, cultural mediation.

This workshop is the occasion to present the study on the state of the art of digital storytelling for mediation and valorisation of cultural heritage, and to present relevant projects, tools and services for users.

This workshop is organised in the framework of the Athena+ project.

Memoways va présenter la plateforme logicielle ainsi que son cas d’usage Walking the Edit (ou comment marcher l’héritage…).

 

MARCHER ANGERS PENSER

Deux jours d’atelier public sur la marche urbaine en ville d’Angers

Le programme sous forme de pdf

La Marche comme instrument de renouvellement urbain.
Journée de conférences-débats
vendredi 4 octobre 2013 de 14h00 à 22h00
AURA / SPL, Angers

Notre participation à cet atelier se fera sous forme d’un laboratoire de production / diffusion de contenus créés lors des marches collectives, en temps réel. Il ne s’agit donc pas de faire un « Walking the Edit » en une après midi, mais d’utiliser d’autres applications mobiles (Vyclone, Kinomap etc) pour créer du contenu qui pourra être diffusé en quasi temps réel, puis revalorisé par la suite via le dispositif logiciel Memoways.

La suite…

Les prochaines présentations et conférences

Cet hivers a été consacré à la consolidation de nos bases techniques et à la mise en orbite de plusieurs adaptations (cf billet sur les adaptations). Maintenant que nous pouvons laisser « pousser » ces adaptations (c’est le printemps), il est aussi prévu de faire quelques interventions dans des conférences, séminaires et workshops à travers le monde.

Montréal. Un séminaire et workshop organisé mi mai conjointement par les universités de Montréal, Paris et Shanghai vont rassembler un certain nombre de personnes autour des questions liées à la fiction exploratoire via des mécaniques de jeu (ARG etc). Il est prévu de constituer des contenus via un workshop, indexer ces contenus pour ensuite tester de manière pratique les hypothèses posées dans le cadre de ce séminaire.

affiche-homme qui vole-Final-web

Bienne. Une conférence organisée dans le cadre de la Schule für Gestaltung Biel und Bern se fera le 30 mai. Le programme de ce cycle de conférences.

Paris. Un séminaire organisé par le Campus Fonderie de l’Image va réunir autour d’une table ronde quelques intervenants, pour échanger sur des sujets variés, alliant graphisme, typographie, mais aussi sciences humaines et nouvelles technologies. Samedi 1er juin, l’après midi – les détails suivent.

Zürich. Un workshop pour les étudiants de la filière CAST à la ZHdK est prévu début juin. Sur le modèle mis en place en septembre lors d’un workshop à Bâle, nous allons réaliser des contenus avec les étudiants, que nous allons indexer dans la foulée afin d’avoir directement à la « sortie » du workshop une application mobile que les étudiants pourront tester immédiatement.