eyeWander au GIFF

Nous aurons le plaisir de présenter le projet VR eyeWander au festival GIFF (Geneva Int. Film Festival) la semaine prochaine.
Nous allons participer à une séance de présentation (pitches) et pourrons rencontrer des partenaires potentiels via des sessions de match-making en one to one.

Nous faisons partie de la section « New Digital Talents »:

Le New Digital Talents (NDT) est un programme conçu pour mettre en lumière les créateurs, sociétés et collectifs les plus innovants dans la création digitale audiovisuelle contemporaine. Quinze sociétés numériques suisses et européennes sont invitées à présenter un projet phare ainsi que leur savoir-faire en matière de création digitale devant un parterre d’acteurs-clés du numérique.

Geneva International Film Festival – GIFF | 3 – 11 novembre 2017

Le GIFF explore les liens entre le cinéma, la télévision et les nouvelles formes de création digitale. Carrefour des genres et des disciplines, le GIFF se veut aussi bien un lieu de fêtes que d’expérimentations.

Le travail de production des vidéos en 360° avance bien, en parallèle du développement de l’application VR réalisée par David Hodgetts. D’ici quelques semaines, nous pourrons présenter une première version…
Pour être tenu au courant et pour découvrir le projet dès sa publication, inscrivez-vous à la newsletter sur le site du projet.

Memoways au festival Tous Ecrans

Memoways est l’une des sociétés ou projets digitaux qui seront à l’affiche du programme « New Digital Talents » au prochain festival « Tous Ecrans »

Geneva International Film Festival Tous Ecrans | 4 – 12 novembre 2016

Le Festival Tous Écrans explore les liens entre le cinéma, la télévision et les nouvelles formes de création digitale. Carrefour des genres et des disciplines, le Festival se veut aussi bien un lieu de fêtes que d’expérimentations.

Nous allons présenter notre plateforme vidéo Comet ainsi que l’application Kura lors d’une séance de pitching public le mardi 8 novembre à 10h.

Le Geneva Digital Market (GDM), lance une nouvelle initiative nommée New Digital Talents pour les sociétés les plus créatives et innovantes dans la création digitale audiovisuelle.
Vingt sociétés numériques suisses et européennes les plus innovantes du moment sont invitées à présenter l’ensemble de leurs activités ainsi que leur savoir-faire en matière de création numérique devant un parterre d’acteurs-clés du digital. Le NDT est une nouvelle plateforme favorisant les échanges et rencontres entre professionnels de l’audiovisuel et jeunes talents européens à la pointe de l’innovation technologique et de la créativité artistique.
Le programme est accompagné par un module de Match-Making organisé grâce au soutien d’Engagement Migros. Cette initiative mettra en relation les talents avec des investisseurs venus du monde entier afin de les aider à mieux exploiter le potentiel de leurs projets dans un environnement international très compétitif.

Pour rencontrer les NDT : [email protected]

Confusion.today à Soleure

Après avoir mis en ligne un prototype en septembre 2015, nous avons continué de travailler sur le projet transmedia Confusion.today, en parallèle des développements portant sur le player Comet.

Peter Mackay a oeuvré une bonne partie de l’hivers sur la sélection de vidéos en lien avec le sujet (Guantanamo, prisonniers politiques, etc) puis sur les connexions entre des moments spécifiques du film et les thématiques représentées par ces fragments vidéo.
Nous avons choisi deux extraits du film, en nous concentrant sur une éditorialisation la plus précise que possible, en y ajoutant également des pondérations: les fragments vidéos ajoutés dans la playlist vont suivre une logique de qualité / choix de sens, comme pour des choix de montage.

La version mise en ligne a apportée les fonctionnalités suivantes:

  • Création de playlist personnalisée, avec fonction remix (réorganisation de la playlist)
  • Tooltips (informations contextuelles sur les vidéos, avec un simple survol de la souris)
  • Partage de la playlist personnelle (avec le bouton Share)

Le player Comet, étant la fondation technique et conceptuelle pour ce projet transmedia, va encore évoluer les temps qui viennent. Nous allons donc pouvoir mettre à jour ce projet en fonction des améliorations et ajouts de fonctionnalités de Comet.

Confusion.today_2015-01-19_01-web

Nous allons présenter cette version actuelle du projet transmedia « Confusion.today » le lundi 25 janvier dans le cadre d’une table ronde regroupant les projets soutenus par Pro Helvetia en 2015.

Confusion.today présent aux CrossVideoDays de Paris

CrossVideoDays

Notre projet transmedia Confusion.today sera présent aux CrossVideoDays les 11 et 12 juin à Paris. Avec Dan Wechsler de Bord Cadre Films, nous allons pouvoir présenter notre projet à des potentiels partenaires et également vérifier la portée et l’intérêt du concept qui se trouve « derrière » ce projet.

Voici quelques lignes sur le positionnement du projet:

Notre monde hypermédiatisé et surexposé comporte encore des zones d’ombres et génère des situations absurdes. La mémoire humaine reste courte, malgré – ou peut-être à cause ? – des caméras, des écrans et des nouvelles qui arrivent sous forme de flux ininterrompus.

La confusion règne.

Pour en sortir, certains promettent des solutions efficaces via une histoire fédératrice (la guerre contre le terrorisme, « Je suis Charlie »).

D’autres parient sur une mise à plat objective des évènements en développant des bases de connaissance participatives (Wikipedia).

La grande majorité des spectateurs cependant se désolidarise et cherche le salut dans des objets de satisfaction immédiate, où la pensée est déjà mastiquée et la solution prête à être digérée.    

Et si la confusion d’aujourd’hui n’était pas liée à la surenchère de contenus ou de formules, mais plus au manque de liens multiples et contradictoires entre les contenus, les points de vues et le monde ?

A la difficulté de faire converser des spécialistes et de fédérer leurs apports de manière transversale et vivante ?

A notre besoin de réduire la complexité en apposant des étiquettes statiques et réductrices sur des personnes ou des problématiques ?

Nous allons insister sur le côté « trans » du projet Confusion.today. Il y a bien sûr l’étiquette transmedia pour définir la place du projet dans l’écosystème culturel. Mais il y a aussi le caractère transformateur du parcours personnel que nous permet le dispositif du projet.

Au final, on peut résumer la proposition de valeur principale par le mot transmission. Transmission de connaissances de la part de spécialistes et transmission d’expérience de la part des utilisateurs.

Le projet a eu deux soutiens financiers ce printemps: par le pôle pluridisciplinaire de la Ville de Genève et le programme transmedia de Pro Helvetia.
Merci à eux pour ces soutiens: avec ces moyens financiers reçus, on pourra développer un prototype / démonstrateur d’ici septembre. Le but du prototype est d’une part de pouvoir tester concrètement notre concept et d’autre part de trouver des partenaires et soutiens financiers supplémentaires.

 

Présentation à Visions du Réel

V_3c52e608c0

 

Walking the Edit sera présenté dans le cadre du festival Visions du réel à Nyon, le lundi 28 avril à 16h.

La présentation se fait en anglais et l’entrée est gratuite.

Présentation du projet transmedia Walking the Edit, autour de la narration combinatoire associant marche à pied et mémoire audiovisuelle d’un territoire. Les déplacements du public génèrent en temps réel un film unique basé sur la géolocalisation. Ulrich Fischer (Genève) propose de poser les enjeux de la narration combinatoire, de la co-création avec le spectateur ainsi que de la valorisation des contenus. 

 

Walking in Montreal

Les quelques jours passés à Montréal au festival du nouveau cinéma (FNC) ont permis de mettre sur pied une petite adaptation de WE dans le vieux Montréal: avec une trentaine de vidéos en provenance du web et un peu moins de 200 clips tournés en deux jours de ballades à l’aide d’un iPhone (cf images ci dessus), une première présence du projet à des fins de test est visible ici.
Ce quartier n’est pas très « loquace », relativement peu de monde dans les rues balayés par le vent, des parkings entre les immeubles et beaucoup de travailleurs de la ville affairés à rendre le tout propre ou plus fonctionnel. Ce n’est donc qu’une première approche restant en surface (même s’il y a eu quelques sympathiques rencontres) – pour donner envie à d’autres de creuser plus loin, plus longuement…

Le projet a en outre été présenté au FNC PRO – voir une vidéo de présentation du projet par Ulrich Fischer, réalisée via skype – et était en compétition dans le cadre du FNC LAB dans la section des projets interactifs.

Walking au Canada

Le projet WE est invité au « Festival Nouveau Cinéma » à Montréal mi octobre dans la compétition des oeuvres interactives. Nous sommes en train de mettre en place une adaptation localisée pour Montréal, plus d’informations vont suivre à ce sujet…

En outre, le projet participe aux rencontres FNC PRO, où le projet sera présenté le 17 octobre dans la journée intitulée « AUGMENTER : EXPERIENCE AUGMENTEE – QUEL AVENIR POUR LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE ? »

Le FNC Pro regroupe l’ensemble des activités qui offrent aux professionnels l’occasion de partager des connaissances et des projets, en soulevant des enjeux précis reliés à l’évolution rapide du monde médiatique. Pendant trois jours, conférences, études de cas, tables-rondes, cocktails de réseautage : tout est mis en place pour que les participants soient appelés à partager du savoir, à échanger des expériences et à tisser des liens vers de nouvelles collaborations.

Au programme, des questions essentielles liées à l’évolution du monde médiatique :

– Comment s’approprier les plateformes de création et les nouveaux modes de diffusion?

– Pourquoi investir dans l’expérimentation?

– Quel avenir pour la production audiovisuelle à l’heure de la mobilité et de la réalité augmentée?

Le voyage au Canada est soutenu par Swiss Films, merci à eux !

Laboratoire « Archives fluides »

En collaboration avec Eternal Tour, j’ai mis sur pied un laboratoire de trois jours qui va réunir du 12 au 14 juin une dizaine d’artistes, chercheurs et architectes autour des questions suivantes :

– Archive et mémoire : du stockage (archivage) à l’usage (de notre mémoire – individuelle, collective), comment se lit et s’écrit une mémoire devenue numérique ?

– Auteur et spectateur : entre la personne qui donne (l’auteur) et la personne qui reçoit (le spectateur), les frontières sont de plus en plus poreuses. Comment initier de nouveaux pas de danse entre les deux parties, où l’œuvre peut potentiellement être le fruit de cette danse ?

– Matière et action : nous savons comment valoriser la matière (un objet d’art par exemple), mais nous sommes encore bien empruntés sur la valorisation d’une action (qui ne produit pas forcément d’objet). Comment donc présenter et valoriser ce chemin qui mène jusqu’à l’objet partageable ?

Participants: Pascal Amphoux, Donatella Bernardi, Enrico Natale, Hélène de Ribaupierre et Manuel Schmalstieg. Sous réserve, participation de Frédéric Kaplan, Nicolas Nova et Eyal Sivan.

Le laboratoire se donne comme objectif de synthétiser via une publication numérique interactive et ouverte toutes les pistes abordées et les conclusions provisoires: fragments de textes, photographies, vidéos sous formes courtes, enregistrements audio, dessins, cartes mentales, etc. Cette publication électronique sera réalisée en collaboration avec Cassandre Poirier- Simon et Nadya Suvorova.

La suite…