An interview in english

This interview was shot in 2011, i just found it on the web:

This interview was done within the MOB conference at CIANT in Prague. CIANT is an international platform for research, production and presentation of creative use of information and communication technologies within the arts, often intersecting with various scientific domains.

Another one that was shot in september 2012 at the NTAA exhibition at iMAL in Brussel:

Venture Night at Lift

I had the opportunity to present Memoways in the Venture Night pitching session at Lift. I had the chance to be coached by very good people (from Accenture & Netinfluence) and, above all, to be helped with magnificent drawings by Anna Cavelleri, who joined our team two weeks ago.

Here is the presentation – the short version (2 minutes):

The long and more detailled presentation (6 minutes):

http://fr.slideshare.net/slideshow/embed_code/23897457

Those few weeks working on a new way of communicating our project where intense and opened doors to a new horizon for our communication: it is not (only) about technology, but about what to do with it, and why you are doing it…

Some pictures from the presentation:

Alp ICT Venture Night
Alp ICT Venture Night
Alp ICT Venture Night

Here is the whole video of this evening; Memoways appears at minute 22 and at 1 hour and 7 minutes. Enjoy !

http://new.livestream.com/accounts/2619102/events/1826081/videos/11054220/player?autoPlay=false&height=360&mute=false&width=640

Thanks to Lift, to the coaches and to Anna Cavalleri !

And here is the reportage on the venture night preparation with the coaches and the venture night – from Nouvo:

http://www.rts.ch/embed/?json=http://www.nouvo.ch/rts-player-data/9646&title=0&play=0

Présentation à Dizain

Dix designers interactifs (au sens large, apparemment) présentent pendant 10 minutes leur(s) projet(s) à *di*/zaïn, au Divan du Monde à Paris. Walking the Edit sera de la partie de cette deuxième édition, qui fait déjà salle comble (500 places réservées !).

Ma présentation pourrait s’intituler « Du temps à l’espace », mais il n’y a pas de droit de placer des mots sur les images… Voici deux images pour illustrer:

Dans les grandes lignes, de partir du fait que les images en mouvement sont tributaires du temps (le cinéma comme un art temporel: on monte un film dans une timeline) mais qu’il est possible aujourd’hui de placer des images dans un lieu (via une carte, une spaceline).
Ou comment l’espace (urbain, de vie) qui a été découplé de l’expérience cinéma (on fait le noir autour d’une image, on se protège de la vie de la rue) revient par les usages: on rencontre de plus en plus d’images en étant soi même en mobilité, la question c’est surtout d’orchestrer cette rencontre pour qu’elle fasse sens et nous relie plus fortement à notre premier monde…

Au programme de *di*/zaïn #2

Les détails des intervenants sont sur Storify.

Les présentations seront streamées en live dès 19h30 sur Dailymotion.

UPDATE du 28.10.2012

Les présentations sont visibles ici:
Soirée *di*/zaïn #2 : Perspective(s) – 23… par soireesdizain

Walking in Montreal

Les quelques jours passés à Montréal au festival du nouveau cinéma (FNC) ont permis de mettre sur pied une petite adaptation de WE dans le vieux Montréal: avec une trentaine de vidéos en provenance du web et un peu moins de 200 clips tournés en deux jours de ballades à l’aide d’un iPhone (cf images ci dessus), une première présence du projet à des fins de test est visible ici.
Ce quartier n’est pas très « loquace », relativement peu de monde dans les rues balayés par le vent, des parkings entre les immeubles et beaucoup de travailleurs de la ville affairés à rendre le tout propre ou plus fonctionnel. Ce n’est donc qu’une première approche restant en surface (même s’il y a eu quelques sympathiques rencontres) – pour donner envie à d’autres de creuser plus loin, plus longuement…

Le projet a en outre été présenté au FNC PRO – voir une vidéo de présentation du projet par Ulrich Fischer, réalisée via skype – et était en compétition dans le cadre du FNC LAB dans la section des projets interactifs.

Walking au Canada

Le projet WE est invité au « Festival Nouveau Cinéma » à Montréal mi octobre dans la compétition des oeuvres interactives. Nous sommes en train de mettre en place une adaptation localisée pour Montréal, plus d’informations vont suivre à ce sujet…

En outre, le projet participe aux rencontres FNC PRO, où le projet sera présenté le 17 octobre dans la journée intitulée « AUGMENTER : EXPERIENCE AUGMENTEE – QUEL AVENIR POUR LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE ? »

Le FNC Pro regroupe l’ensemble des activités qui offrent aux professionnels l’occasion de partager des connaissances et des projets, en soulevant des enjeux précis reliés à l’évolution rapide du monde médiatique. Pendant trois jours, conférences, études de cas, tables-rondes, cocktails de réseautage : tout est mis en place pour que les participants soient appelés à partager du savoir, à échanger des expériences et à tisser des liens vers de nouvelles collaborations.

Au programme, des questions essentielles liées à l’évolution du monde médiatique :

– Comment s’approprier les plateformes de création et les nouveaux modes de diffusion?

– Pourquoi investir dans l’expérimentation?

– Quel avenir pour la production audiovisuelle à l’heure de la mobilité et de la réalité augmentée?

Le voyage au Canada est soutenu par Swiss Films, merci à eux !

Un tour par la machine cinéma

Dans le cadre du laboratoire « Archives Fluides« , j’ai préparé la présentation suivante:

L’envie derrière cette présentation, complémentaire à celle ci, est la suivante.
Mettre en perspective historique les 3 moments importants de la machinerie cinéma: tournage (création de contenus), montage (éditorialisation de ces contenus) et diffusion (présentation et partage de contenus choisis).

« Aujourd’hui plus que jamais, l’objet audiovisuel se glisse partout en tout temps dans nos vies connectées – grâce à la dématérialisation de cet objet.

L’objet devient flux; la relation définie par le matériel (hardware) devient relation cadrée par un usage personnalisé (software)…
Ce qui est né dans le cadre de technologies aujourd’hui sur la scelette (la pellicule et la vidéo analogique) continuera d’exister (le cinéma comme art de raconter des histoires linéaires n’est pas mort, bien au contraire).
On peut par contre se poser la question de l’usage « natif » de la narration / expérience cinématographique avec les outils que nous utilisons aujourd’hui. Sachant que tous ces outils ont le même coeur, cerveau et métabolisme: un ordinateur qui calcule sur base de données binaires. »

Présentation à l’ENSAV

(D)écrire l’espace habité au 21ème siècle : regards croisés des sciences sociales, de l’’architecture et des arts visuels
avec la présence d’’Ulrich Fischer, de François Chaslin, d’’Olivier Pasquiers et de Piero Zanini

Séminaires de mémoire :

Processus expérimentaux : art, média
Ici & ailleurs: ville, territoires, nature
Démarches en marge
Art, philosophie, espace urbain

Mercredi 30 mai 2012 de 10h à 17h
amphithéâtre / petite écurie – niveau 2
5 avenue de Sceaux – 78006 Versailles Cedex – [email protected] – www.versailles.archi.fr

Laboratoire « Archives fluides »

En collaboration avec Eternal Tour, j’ai mis sur pied un laboratoire de trois jours qui va réunir du 12 au 14 juin une dizaine d’artistes, chercheurs et architectes autour des questions suivantes :

– Archive et mémoire : du stockage (archivage) à l’usage (de notre mémoire – individuelle, collective), comment se lit et s’écrit une mémoire devenue numérique ?

– Auteur et spectateur : entre la personne qui donne (l’auteur) et la personne qui reçoit (le spectateur), les frontières sont de plus en plus poreuses. Comment initier de nouveaux pas de danse entre les deux parties, où l’œuvre peut potentiellement être le fruit de cette danse ?

– Matière et action : nous savons comment valoriser la matière (un objet d’art par exemple), mais nous sommes encore bien empruntés sur la valorisation d’une action (qui ne produit pas forcément d’objet). Comment donc présenter et valoriser ce chemin qui mène jusqu’à l’objet partageable ?

Participants: Pascal Amphoux, Donatella Bernardi, Enrico Natale, Hélène de Ribaupierre et Manuel Schmalstieg. Sous réserve, participation de Frédéric Kaplan, Nicolas Nova et Eyal Sivan.

Le laboratoire se donne comme objectif de synthétiser via une publication numérique interactive et ouverte toutes les pistes abordées et les conclusions provisoires: fragments de textes, photographies, vidéos sous formes courtes, enregistrements audio, dessins, cartes mentales, etc. Cette publication électronique sera réalisée en collaboration avec Cassandre Poirier- Simon et Nadya Suvorova.

La suite…

Conférence « Machines d’écriture » le 15 mars à la Gaîté Lyrique

Je vais intervenir avec une présentation du projet Walking the Edit dans le cadre de la « conférence de lancement du MCD #66 Machines d’écriture » le 15 mars à la Gaîté Lyrique à Paris.

Voici le résumé de mon intervention:

Dans les années 1920, « l’effet Koulechov » a contribué à définir une écriture cinématographique moderne, en la libérant des réflexes hérités des formes d’art pré-existantes (théâtre, peinture). Presque 100 ans plus tard,  la même question revient à l’ordre du jour, mais cette fois ci concernant le cinéma lui-même: comment est-ce que l’on peut réaliser et produire un projet qui utilise les nouveaux outils et possibilités de manière « native » ?
Le projet Walking the edit propose d’explorer la narration combinatoire sur le principe d’une interaction « organique » (la marche à pied) avec une base de données géolocalisée (la mémoire audiovisuelle d’un territoire). Cette présentation propose de poser les enjeux de la narration combinatoire (les liens entre les images – le montage – n’est pas décidé de manière unique et figée en amont de l’expérience), de la co–création (le spectateur a une place active et créative dans le processus de réception) ainsi que de la valorisation des contenus créés dans le cadre d’un projet (proposer un accès original aux contenus qui ne sont pas visibles dans un film « classique »).

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Île de France,Orange, e-artsup, et Digitalarti

Le compte rendu de la conférence est ICI.

Conférence dans le cadre de IMAGINED CINEMAS

IMAGINED CINEMAS
Filmmaking in nontraditional media.

One-day symposium organized by Piet Zwart Institute & Creating 010, Hogeschool Rotterdam in collaboration with Signals: For Real, International Film Festival Rotterdam

– Date & time: Monday, January 30th 2012, 10:00-17:00
– Location: Piet Zwart Institute, Mauritsstraat 36, 3012 CJ Rotterdam
(near Schouwburgplein/De Doelen)
– Admission: 5 EUR (free for students)

La suite…