Application d’édition

[av_textblock ]
Une application native Mac OSX

L’application Memoways que nous sommes en train de fabriquer fonctionnera sous Mac OSX 10.7 et ultérieur. Une version Beta sera prête à la sortie de l’été 2012 – une version disponible sur l’App Store de Apple devrait arriver pour début 2013.

Voici un schéma d’utilisation via un exemple concret.

Pour commencer

Au départ, il faut créer un compte administrateur pour gérer les utilisateurs qui vont travailler sur une adaptation. Une adaptation est un projet qui regroupe des documents pour un ou des usage(s) spécifique(s) (voir les exemples). Il est bien sûr possible de partager des documents d’une adaptation à une autre, de « s’abonner » à un autre groupe ou à des services web déjà existants (comme par exemple à un moteur de montage ou à une présentation cartographique).
L’administrateur va pouvoir créer et gérer des utilisateurs, des listes personnalisées (par exemples des thématiques ou tags spécifiques), établir des préférences particulières pour optimiser le flux de travail etc

La préparation

Avant de transférer vos documents dans l’application Memoways (upload des documents sur le serveur et création des sets de métadonnées), il est vivement conseillé d’avoir préparé vos données avec les considérations suivantes:
– bien nommer vos fichiers (idéalement sans caractères particuliers, espaces etc). Il existe plusieurs exemples de logiques de nomenclatures – l’important étant de trouver et de garder une logique qui fasse sens par rapport à vos contenus. Le fait de structurer de manière solide les noms de fichiers va faciliter et optimiser les étapes suivantes;
– consolidez vos fichiers: jusqu’à nouvel avis, il n’est pas encore possible de traiter des fichiers sur internet de la même manière qu’avec des applications professionnelles en local. Cela est surtout vrai pour la vidéo ou le son – il faut donc avoir fait le travail de filtrage, optimisation du signal et d’entrée / sortie dans un logiciel dédié avant de transférer vos documents audio-visuels dans le nuage… Un mode d’emploi pour les utilisateurs de Final Cut Pro (versions 5 à 7) va suivre;
– établissez vos scénarios d’usages: pour optimiser et faciliter la saisie des métadonnées, il est conseillé de définir en amont quelques « règles de jeu ». Vous pouvez déjà définir des listes personnalisées de scénarios d’usages et de choisir dans les services web ceux qui vous intéressent. Comme tout est très paramétrable et que la valeur finale dépend grandement de comment vous allez personnaliser l’équilibre entre le fond (vos documents) et la forme (la présentation de vos documents), il est conseillé de réfléchir dès le départ à l’identité de vos applications (smartphone ou tablet) et la visualisation sur vos sites web.

L’indexation

Une fois que vos données bien préparées ont été transférées dans l’application Memoways, elles apparaissent dans la liste de documents disponibles. A partir de là, le travail d’indexation va pouvoir commencer:
– remplir les champs en ajoutant des informations selon les concepts suivants;
– décider des usages en liant le document à des services web auxquels on peut s’abonner;
– il sera possible par la suite de simuler les usages, de générer des playlists (donc des montages), de publier « à la volée » sur des sites web etc

En résumé: en amont, les documents sont définis de manière individuelle en ajoutant des mots clefs qui décrivent le mieux possible le contenu de chaque document; en aval, ces documents vont pouvoir être combinés de manière dynamique et permettre des interactions personnalisées avec les utilisateurs finaux.

A qui ça s’adresse ?

L’outil étant simple d’usage, il s’adresse potentiellement à toute personne ou entité désireuse de valoriser de manière singulière et innovante du contenu numérique sur la toile.
Que ce soit avec quelques documents personnels ou des milliers de ressources d’archives, notre logiciel en ligne permet de gérer de manière précise et automatisable le processus d’indexation: son intérêt premier est d’ajouter de l’intelligence à vos données sous forme de métadonnées et de pouvoir créer des liens vers des services web.

Un producteur indépendant, une station de télévision, un musée ou une collectivité publique: les données produites par ces entités peuvent encore s’épanouir de manière surprenante au delà des objets linéaires et « fermés » (livres, films, émissions, albums de musique etc).
Les archives dormantes « envoyées » dans le nuage peuvent ainsi vivre une deuxième jeunesse;  les documents liés à une production actuelle peuvent se valoriser de manière complémentaire et amplificatrice à la diffusion du produit principal… Bien plus que via les bonus d’un DVD, les richesses contenues dans les documents produits dans le cadre d’un projet vont pouvoir se déployer sans limite de support, de temps ni même de territoire.
Les producteurs de contenus (stations de télévision, producteurs indépendants, réalisateurs etc)
Que ce soit pour valoriser des archives en les plaçant sur leur lieu d’origine ou dans le cadre d’un projet transmedia (webdoc, ARG etc), l’outil Memoways permet à des producteurs de contenus d’étendre et d’augmenter les usages de leurs ressources. L’outil propose des « workflows » intégrés reposant sur des bases classiques (champs de métadonnées standardisés) ainsi que sur des modules personnalisables qui permettent d’éditorialiser les contenus de manière à les faire vivre dans le cadre d’usages spécifiques.
Les passeurs de contenus (musées, foires, événements etc)
En lien avec une géolocalisation personnalisée (via un plan de bâtiment ou d’étage par exemple), notre outil permet à un musée d’offrir un service d’audio guide de nouvelle génération: le visiteur reçoit dynamiquement, de manière individuelle et singulière des informations liés au contexte qui entoure son itinéraire. Selon la volonté de l’institution hôte, le visiteur peut interagir de manière plus ou moins active avec les données préexistantes en y ajoutant ses propres commentaires, images ou traces.
Les collectivités publiques (villes, territoires, départements etc)
Dans le cadre d’un réaménagement urbanistique important, une collectivité publique peut utiliser l’outil Memoways en gardant la trace (audiovisuelle, ou via d’autres type de documents ou de données brutes) des lieux avant, pendant et après les travaux. Ces traces peuvent ensuite être mises à disposition du public qui aura ainsi un accès vivant et interactif à la mémoire de ce territoire. L’outil peut également être utilisé en amont pour la lecture des diverses couches constitutives d’un territoire afin de permettre à des spécialistes de s’immerger de manière plus sensible dans les réalités d’un lieu.

[/av_textblock]

[av_one_half first][/av_one_half]

[av_one_half][/av_one_half]

Les commentaires sont clos.