CHARTE GRAPHIQUE: 1ers essais

Vincent Jacquier a envoyé quelques images de ses tests graphiques:

En premier, la recherche typographique. Nous nous sommes arrêtés pour le moment sur le titre du projet avec l’idée du trait (le chemin, la continuité du film) et d’une typo simple, avec en même temps des angles et des arrondis (garder le mélange géométrie <-> organique)… qu’en pensez-vous ?

Typographie

Puis, la recherche d’un logotype: garder l’amorce d’un mouvement dans ce logotype et d’une « évolution » (le dégradé de couleur). Sentir le « montage » dans le titre… personnellement, je ne suis pas convaincu par le E en biais, le t final qui se ralonge est dans l’idée mais pas encore complètement juste. Le g peut être perçu comme la tête de lecture (le promeneur dans l’espace urbain)…

Logo

Autres pistes: personnellemen, tout ce qui fait trop informatique ou « classe » – « précieux », c’est pas trop mon truc. Une chose à travailler est la légèreté: avec le trait qui souligne (mais qui me plaît conceptuellement), il y a le risque d’une surcharge et de quelque chose de mastoc…

Titre

Et quelques propositions de cartes augmentées par nos nuages…. il y a également la réflexion du chemin qui laisse voir son caractère (trait fin pour rande vitesse, trait plus appuyé pour les ralentissements voir les arrêts) – le changement de couleur doit également se comprendre, pour le moment, c’est une direction…
Cartes

nuage_couleur

Ce qui reste à voir:

– la différenciation entre la carte sur le module embarqué et le site

– la manière d’afficher le film (montage spatial) avec les fenêtres dans le cadre

– le site internet du projet public

– le site internet actuel (informations sur le projet, mais pas encore les films, cartes etc)

LES IMAGES DES REPERAGES

Après avoir passé un moment à trouver une bonne méthode pour catégoriser les images, nous (Paulo Alcântara, Vittoria Pollato, Ulrich Fischer) avons en premier lieu choisi 289 images parmis les 1300 prises sur les 3 jours de repérages. C’est sur cette base là que nous avons fait les premiers tests d’ajouts de métadonnées

Méthode choisie:

  1. Nomination uniforme des fichiers, par lot (jour-mois-année + photographe + reperages + numérotation-incrémentale)
  2. Détermination de l’intérêt de la photo dans le cadre du projet (garder la photo = 2 étoiles).
  3. Catégorisation par couleurs
  4. Catégorisation par style, type, thème

Cette méthode permet de rapidement classer les photos selon un critère particulier: des images qui ne font pas réellement « sens » toutes seules prennent une autre valeur lorsqu’elles apparaîssent à côté d’images de même type: d’un coup, on focalise sur un élément, sur des détails qui se perdaient dans la profusion des informations… On a le sentiment de gagner une vision, un sentiment plus précis, ou plus « obsessif » par rapport à l’espace visité.

Nous avons sortis 3 exemples de ce catalogue:

-> Diaporama par ordre de prise de vues (a noter que l’ordre n’est pas parfait: nos caméras n’avaient pas toutes l’heure d’hivers donc il y a des décalages d’une heure entre certain photographes…)

-> Diaporama par thème (Dés-orientation / dé-localisation / perte)

-> Diaporama par type (murs, grillages)

Conclusions:

– Il est difficile, voire impossible, d’attribuer un thème rétroactivement à des images qui n’ont pas été prises dans ce but là (en l’occurence, il s’agissait de repérages très improvisés) -> par la suite, la catégorisation par thème sera plus facile à indexer dans le sens que les médias (images, vidéos etc) seront créés en fonction d’un thème choisi ;

– La plupart des images ont été estampillés avec une bonne dizaine de « tags » (c’est des vues réalistes qui contiennent une multitude d’éléments, dont certains sont prioritaires – mais il y a souvent un peu de tout partout… ce qui ne simplifie pas la tâche) -> pour le moment, nous travaillons « à l’aveugle » – une fois que la base de donnée centralisée sera opéartionnelle, on pourra faire des choix avec une meilleure connaissance des implications que ces choix vont déterminer ;

– Il est souvent difficile de trancher dans le choix à faire si l’on indexe une image avec un type / catégorie ou pas -> par la suite, on devrait pouvoir attribuer les appartenances non pas avec OUI ou NON, mais avec des pourcents d’appartenance (une sorte d’échelle graduée) ;

– Ce premier test a permis de vérifier l’importance de la bonne saisie de ces métadonnées si nous voulons avoir un système qui fasse sens, mais également par ricochet à quel point c’est compliqué et touffu (cela demande une sacré concentration – un peu comme un jeu de memory… sans doute que les enfants seraient les rois dans cet exercice ?!?)

UF

Proposition de recette pour le projet

Lors de mes tentatives d’élaboration d’un texte de présentation plus compréhensible que les textes dans le dossier du projet, j’ai imaginé faire une sorte de recette (comment cuisiner le projet): ingrédients nécessaires, manière de les préparer, temps de préparation, manière de servir le projet (de le rendre appétissant)…

En voici une première ébauche (non terminée):

Ingrédients

– Prenons un espace urbain délimité, de préférence un espace aux qualités sociales, architecturales et urbanistiques variées et contrastées, d’une taille d’environ 2Km carré (Carte Renens provisoire) ;
– Elaborons une liste de thématiques qui condensent / traduisent les enjeux ;
– Mettons sur pied une équipe de réalisation en spécifiant pour chaque personne la « mission » (espace de tournage, manière, forme, outils, style etc) ;
– Produire des séquences audio-visuelles dans cet espace urbain en cherchant à développer les thématiques autant dans le contenu que dans la forme (photographies – séquences films ou vidéo – sons – prises de notes sous forme de voix off etc) ;
– Ajoutons ces médias (ainsi que d’autres séquences audiovisuelles déjà existantes en provenance d’autres villes) à la base de données audiovisuelle en leur donnant une adresse géographique précise (localisation sur l’espace urbain délimité) ainsi que des métadonnées (catégories – qualifications subjectives et objectives des médias) ;
– Construisons un « outil de navigation » : module embarqué qui affiche autant la carte de la ville que la représentation des thématiques en offrant le positionnement actuel grâce à un module GPS intégré ; il permet également d’écouter en cours de chemin les sons qui sont liés avec les espaces traversés (et qui ainsi donnent une idée de ce que le film peut proposer).

… (en cours!)

Préparation

Afin de faire fonctionner tout le système d’une manière automatisée, il faut encore mettre en place les éléments suivants :
– Solutions logicielles pour constituer la base de données ; pour analyser le tracé GPS puis convertir cette analyse en plan de montage
– Solution logicielle / matérielle afin de mettre en ligne les médias choisis par le système d’analyse
– Site web : l’espace de présentation des films « marchés »

Partie réalisation

– Mettons en place un lieu de départ, dans lequel les visiteurs peuvent voir des films déjà réalisés, se documenter sur le projet et surtout venir chercher l’outil de navigation qui va les accompagner durant leur parcours ;
– … (en cours!)

Partie dégustation

– Concevons un site internet … (en cours!)

Essais avec la géolocalisation

Quelques tests à télécharger en annexe: il y a des outils qui permettent d’automatiser l’intégration des données du GPS dans les métadonnées des images (ce n’est pas très propre sur un grand nombre d’images; il suffit qu’il y ait un nouveau « track » et il y a un décalage), puis de les uploader soit sur des site spéciaux (style locr ou Triptracker), ou alors directement sous forme de KML (utilisable dans google earth).

Envoyé par Daniel Sciboz: Trippermap et Cyberhobo – à tester…

Ci dessous, quelques fichiers à tester:

Localisation avec Houdah Geo et google

Test déroutant avec Triptracker

Test avec Locr vers Google earth

Chemin repérages samedi matin sur google earth

Le but de ces tests est de savoir de quelle manière – et jusqu’à où – il est envisageable de présenter une banque d’images spatialement : un « nuage » d’images qui plane sur (au dessus de) son lieu d’origine… Par extension, il s’agit également de tester une représentation spatiale d’une base de donnée.

UF

Territoire réel et sa représentation (visuelle, cartographique)

En lisant le mémoire de recherche de Daniel Sciboz, je tombe sur une citation:

«Les photographies et les cartes ne se superposent plus, (…) les représentations communes (et notamment médiatiques) ne correspondent plus à l’expérience vécue. Si les immenses distances qui séparaient jadis les continents se sont rétrécies, un gouffre peut se creuser entre deux quartiers ou deux étages d’immeuble; les moyens de communication permettent une instantanéité absolue, mais il faudra des années pour connaître le visage de son voisin. Dans ce monde déterritorialisé et entièrement remodelé par la technique, la géographie n’est plus seulement l’affaire de la science “dure”, mais aussi celle des artistes, qui l’approchent dans une perspective tout aussi poétique que critique.»

Nicolas Bourriaud, «Topocritique», catalogue GNS, p. 9.

J’aime bien l’image des continents et des étages d’un même immeuble – à ce propos, il y a l’excellent film « The Hole » de Tsai Ming Lian qui passe à Black Movie à Genève…

La suite…

Situation au 29 janvier 2008

Aujourd’hui, réunion avec le comité scientifique et quelques collaborateurs. Etaient présents lors de cette présentation du projet:

  • Thomas Isler
  • Michel Bühler
  • Jean-François Blanc
  • Paulo Alcantara
  • Lionel Tardy
  • Vincent Jacquier

L’ordre du jour suivant était discuté:

1 – Présentation du projet, des buts, des enjeux

– Les deux phases de la recherche (WE-1 et WE-2). -> Phase 1 qui doit éprouver le système dans son ensemble: les enjeux sont de tester la mécanique et les limites techniques et conceptuelles. Il faut aboutir fin juillet à la publication d’un rapport qui fasse la synthèse des diverses étapes, des questions soulevées ainsi que les réponses proposées. La phase 2, quand à elle, doit aboutir à un résultat artistique et esthétique convainquant (présenté dans un cadre public à imaginer / organiser).

– Les deux moments du projet : production du contenu, indexation ; « montage » par le parcours individuel. -> Une équipe de réalisation fabrique le contenu (tournages, puis prémontage / indexation dans la base de données); les mêmes personnes ou d’autres à inviter dans le projet (phase 1) devront parcourir, accompagnés par le module embarqué, le territoire délimité par le projet.

– Pistes de recherche (forme / fond). -> relation du visiteur à l’espace visité / relation du spectateur aux images qu’il a « marché »… (cf post à écrire encore)

– Méthode: -> empirique. Faire des immersions de plus en plus ciblées dans le territoire choisi, préciser les pistes thématiques et la manière de sonder la réalité à travers ces pistes; dérusher, trouver le fonctionnement autonome (« absolu ») du matériel collecté (durée, esthétique etc); appliquer les métadonnées (thèmes, catégories, localisation sur le territoire réel ainsi que sur la représentation de la base de données etc).

– Les différentes valorisations possibles (films-objet ; film documentaire ; installation ; making of…). -> Cela fait beaucoup de pistes, mais il faut les avoir présent à l’esprit pour ne pas fermer le projet à des développements ultérieurs (notamment par un choix technologique restrictif).

2 – Discussion / retours critiques (notes sur ce qui ressort de la discussion)

-> importance du son lors de la ballade avec le module embarqué (multipiste, analyse précise du parcours et réactivité nécessaire);

-> importance de donner des « missions » claires aux diverses personnes qui vont réaliser du contenu (définir lieu / thème / méthode / style / média / outils). Le but est de pouvoir définir une liste de missions qui puisse couvrir tout le territoire choisi « filtré » par les pistes thématiques retenues.

3 – Présentation des collaborateurs, cahier de charges, plan de travail

-> voir liste qui va être mise en ligne prochainement. Pour le planning, cf calendrier google ICI

4 – Discussion organisation

5 – Prévision rentrée 2008: workshop, intégration dans la formation prévue

-> Encore à définir, mais T.I. va suivre et participer au tournage, afin de pouvoir faire une proposition de workshop qui fonctionne autant dans le cadre pédagogique des Masters que pour le projet de recherche (une base de donnée commune, utilisée à des fins différents).

UF

Links en vrac (janvier 2008)

Une collection de links à consulter:

PROJETS:
http://bliin.com/
http://www.villes2.fr/
http://www.eyebeam.org/
http://shiftspace.org/
http://turbulence.org/
http://cinemactif.free.fr/
http://www.incident.net/v6/timeline/
http://www.zero-th.org/RecycledSound.html
http://smg.media.mit.edu/projects/HearAndThere/
http://www.tacticalsoundgarden.net/
http://www.viktoria.se/fal/projects/soniccity/
http://web.media.mit.edu/~stefan/hc/raw/
http://alumni.media.mit.edu/~lew/research/voodoo/
http://www.unsiteblanc.com/
http://senseable.mit.edu/
http://www.gpsdrawing.com/
http://networkedpublics.org/mtuters/blog/locative_space_situated_and_interconnected
http://www.hauntedcastle.org/castle/
http://www.tracemap.net/
http://subsol.c3.hu/subsol_2/contributors0/boeritext.html
http://subsol.c3.hu/subsol_2/index.html
http://www.ludigo.net/
http://socialfiction.org/psychogeography/walk1.html

ARTISTES

http://www.georgelegrady.com/
http://www.blasttheory.co.uk/
https://www.artsy.net/artist/lynn-hershman-leeson
http://www.jeffrey-shaw.net/
http://www.manovich.net/
http://biomapping.net/index.htm
http://skoyp.free.fr/tcw/#
http://www.cityexperience.net/site/?locale=de
http://cela.etant.free.fr/home.html
http://www.andinc.org/
http://alumni.media.mit.edu/~lew/index.html
http://www.viktoria.se/%7Elalya/index.html
http://www.evolutie.org/
http://www.planbperformance.net/dan/index.htm
http://www.carolstrohecker.info/index.html
http://www.naimark.net/
http://www.la-kitchen.fr/
http://rebeccaallen.com/

EXPOS

http://www.we-make-money-not-art.com/
http://www.isea2008.org/
http://www.ubicomp2007.org/
http://www.vagueterrain.net/
http://www.urban-interface.net/
http://www.web-of-life.de/wolsiteNew/intro/introStartDt.html
http://www.musee-suisse.com/f/index2.html

INSTITUTS

http://www.ith-z.ch/
http://www.mediamatic.net/
http://www.medienkunstnetz.de/medienkunstnetz/
http://www.archplus.net/home.php
http://edar.epfl.ch/laboratoires.php
http://www.droitdecite.ch/liens.htm
http://www.a-c.ch/ville/ville_c1.html
http://www.waag.org/
http://www.idk.ch/
http://www.icinema.unsw.edu.au/index.html
http://www.ciren.org/ifi/cadre.htm
http://www.ciren.org/ciren/laboratoires/index.html
http://www.tii.se/
http://www.viktoria.se/fal/
http://ic.media.mit.edu/
http://interactive.usc.edu/
http://portal.acm.org/portal.cfm
http://mf.media.mit.edu/
http://www.imal.org/
http://utangente.free.fr/index2.html

GPS

http://www.geocaching.com/
http://www.topografix.com/gpx.asp
http://www.gpsvisualizer.com/
http://www.gpspilot.com/
http://www.macgpspro.com/
http://www.cetusgps.dk/
http://www.geotracing.com/
http://www.ciren.org/ciren/laboratoires/Paysage_Technologique/index.html
http://www.gpsworld.com/
http://www.geospatialexperts.com/
http://www.trimble.com/index.aspx
http://www.gpsy.com/
http://www.gpsu.co.uk/
http://www.swissgeo.ch/

LOGICIELS

http://www.keyworx.org/
http://www.j2mepolish.org/docs/introduction.html
http://www.metaliq.com/
http://www.extremetech.com/article2/0,1697,2124590,00.asp
http://www.forbidden.co.uk/products/scene/
http://www.nexttext.net/
http://www.jeroenwijering.com/?item=JW_FLV_Player
http://www.playlistnetwork.com/

DIVERS

http://nicolas.szilas.free.fr/
http://tecfa.unige.ch/perso/szilas/
http://blog.lecollagiste.com/
http://www.espacestemps.net/