Programme FS1

Voici le programme prévisionnel pour les prochains cours.

– vendredi 27 septembre: tournage. Apportez vos caméra capables de filmer en vidéo, plus les accessoires comme micros etc. Nous allons commencer par régler les caméras, puis travailler par petits groupes durant l’après midi. Chaque groupe va avoir un exercice à faire, choisi en fonction des possibilités (tournage extérieur ou pas) et des envies d’expérimentation (par rebond à vos intérêts pour l’image fixe).
– vendredi 11 octobre: dérushage, tests de montage. Suite au tournage, récupération des rushes sur l’ordinateur: organisation des rushes, dérushage avec Final Cut / Première; tests de montage.
– vendredi 1er novembre: présentation de projets « webdoc » et de quelques outils d’édition pour projets web.
– vendredi 15 novembre: tournage complémentaire. En vue de pouvoir aboutir à une vidéo pour mi-janvier (les notes), tournage de vidéos complémentaires à celles déjà créées en septembre.
– vendredi 29 novembre: bases théoriques de la vidéo; exercices complémentaires pour le montage.
– vendredi 13 décembre: voyage à Lyon avec Leonore. La visite de la biennale servira comme base à la réflexion théorique.
– mercredi 15 janvier: rendu des projets vidéos (note pratique) et documents (note théorique)
– vendredi 17 janvier: les notes + cours sur la postproduction vidéo (étalonnage, effets, mixage, exports, compression etc).

Concernant les rendus, il y aura trois notes: deux sont basées sur votre travail pratique (tournage, montage pour la réalisation d’une courte vidéo) et l’autre est basée sur un travail d’écriture.

Plus spécifiquement, ce que j’attend de vous pour ces deux types de travaux (ce sur quoi je vais vous noter):
– travail pratique: qualité / intérêt des rushes (votre matériel de départ); qualité / cohérence / originalité du montage; réflexion sur la manière de montrer votre travail vidéo (intégration sur un site web, installation dans un espace). Ce dernier point peut rester théorique (de l’ordre du concept): il ne s’agit pas encore à ce stade de finaliser un projet montrable au public, mais de pousser la réflexion sur la manière de présenter la vidéo d’une manière originale et cohérente avec le propos. La durée de la vidéo peut être comprise entre 3 minutes et 10 minutes. Le sujet, la forme ainsi que le style sont libres; idéalement il s’agit d’une « extension » de votre propre travail photographique. Si vous avez besoin d’un cadrage et de règles, il est possible de prendre les contraintes suivantes, que nous avons utilisées pour le cours de l’année dernière (encore plus d’info ici).
– travail théorique: un document écrit entre 2 et 4 pages, qui va prendre comme base de réflexion un ou des oeuvres / problématiques que nous aurons vu à la biennale de Lyon. Il s’agit de faire une petite analyse de l’oeuvre / problématique et la mettre en lien soit avec votre travail vidéo, soit avec une réflexion personnelle (votre travail photographique, un questionnement plus large).

Liens et rebonds

Qu’est-ce que « prendre une image » ? Sur le chemin, on capture de la lumière…

Une obturation en 1/1 000 000 000 seconde ça donne quoi ? Un appareil photo / vidéo qui permet de voir à travers les murs et voir le voyage des photons :

http://embed.ted.com/talks/ramesh_raskar_a_camera_that_takes_one_trillion_frames_per_second.html

De nouvelles pistes – mais également un nouvel horizon:

Bientôt plus de photographes qui travaillent pour les journaux, remplacés par des journalistes et leurs iPhones ? Signes avant coureurs
Le pros sont devenus une partie infime de l’iceberg de la production des images:

FS1 – information pour les rendus de fin d’année

Date de rendu: jeudi 13 juin 20h, pour que je puisse rendre les notes pour le 14.

Voici les rendus que j’attend de vous:
– travail théorique. Document de deux pages minimum (idéalement 3 à 4 pages), qui décrit de manière plus précise votre projet dans le cadre de « Vevey invisible« , avec la méthodologie développée dans ce billet. La note théorique sera dépendante du suivi de ces recommandations.
– travail pratique. Un montage vidéo (entre 2 et 5 minutes), qui peut être basé sur des vidéos en lien avec votre projet « Invisible Vevey », comme une vidéo réalisée à partir d’autres images (des vidéos trouvées sur internet, tournage de vidéos test etc). La vidéo devra être mise en ligne (Vimeo, Youtube ou via votre compte Dropbox) et le lien envoyé par mail pour être évaluée. La note pratique se fera sur des critères de forme (maîtrise technique) et d’inventivité (style, esthétique). Pour le fond (l’histoire) nous travaillerons de manière plus soutenue au semestre prochain.

Wanted – développeur iPhone

Afin de poursuivre les développements pour notre application WE pour iPhone, nous cherchons un(e) développeur iPhone.

Lieu: Genève, centre ville
Disponibilité: de suite
Type d’engagement: idéalement un développeur indépendant pour environ 20 jours de travail cumulés jusqu’à fin 2011. Nous avons le budget pour 20 jours de travail, mais selon la dynamique créée, potentiellement d’autres applications basées sur les mêmes principes, ainsi qu’une application iPad pour des usages plutôt cartographiques peuvent s’ajouter au mandat.
Profil: développeur iPhone expérimenté; bonne maîtrise des outils collaboratifs de développement, notamment GIT. Expérimenté à l’utilisation de librairie javascript (JQuery) et interaction avec un serveur d’API.

Une bonne vision et utilisation du web actuel (HTML5, réseaux sociaux etc) est également souhaitée; nous cherchons une personne ayant quelques années d’expérience tout en étant ouverte et curieuse sur de nouveaux développements à “inventer” (flexible est ouvert/e à de nouveau langages et outils de développement). Organisé(e) et précis(e), vous avez le goût du travail en équipe et du partage des connaissances.

Pour plus d’informations sur l’application actuelle, les fonctionnalités existantes ainsi que celles à ajouter, voir ce billet en anglais.

Pour des questions et contact: [email protected]

Mises à jour du site et du blog

Comme c’est visible actuellement sur le blog (perdu toute personnalisation sur Safari mais pas sur Firefox), nous sommes en train de faire des mises à jour, ce chantier va prendre un peu de temps et j’espère que le nouveau blog et le site à jour seront pleinement opérationnels dès fin juin.

Il est possible de voir l’avancement du chantier du nouveau site sur cette url provisoire: http://cms.walking-the-edit.net/fr/ (attention, les vidéos sont en html5 donc visibles sur Safari et Chrome, nous sommes en train de convertir les vidéos en ogg vorbis pour Firefox).
Le plus intéressant étant les nouveaux films calculés à partir de notre nouveau moteur Stalker… (il y a encore du boulot, mais c’est bien mieux question continuité et qualité; il n’y a pas encore de sensation de rythme lié à la marche, ça manque de dynamique et il faudra sans doute repasser par l’indexation pour mieux définir les champs utilisés par le moteur). Comme exemple plutôt réussi – et presque trop continu question thématique et sujet: http://cms.walking-the-edit.net/edit/view/32/
L’image ci dessous montre que la continuité du contenu se fait au détriment de la proximité (bon nous sommes dans un endroit de Renens où nous n’avons pas tourné des tonnes d’images…)

Un autre film plutôt pas mal (au niveau montage surprenant mais qui peut faire sens): http://cms.walking-the-edit.net/edit/view/40/

Un autre but de cette mise à jour est que les deux soient mieux liés (passage du blog au site et vice versa de manière directe et implémentée dans les menus principaux), que le graphisme du blog ressemble comme une goutte d’eau à celui du site (sauf en négatif: fond blanc et écriture noire), et que le blog et le site puissent fonctionner avec des outils de partage (Facebook, Twitter etc).

Moteur de montage

Nicolas Goy, le programmeur / développeur du projet, est en train de configurer le moteur de montage sur la base du tout nouveau « écosystème« .

Voici quelques détails sur le futur moteur intitulé Stalker, composé de la mécanique suivante (addition des règles qui filtrent de plus en plus finement dans la base de données pour “trouver” le média qui fonctionne le mieux dans la cohérence parcours/film):

  • proximité (chercher tous les médias qui sont superposés par dessus notre position au moment t)= ne prendre en considération que les médias de proximité. Il faut faire le calcul non pas du point où on est et calculer les distances les plus courtes vers les “épicentres” des médias les plus proches, mais partir de la spatialisation de chaque média sous forme d’un disque (le rayon est spécifié automatiquement en fonction de la durée), et ne prendre que les disques qui se superposent au dessus du point / du tracé. Cela veut dire par exemple qu’un média court qui est tout proche, mais dont le disque ne se superpose pas par dessus notre tracé ne sera pas pris en considération – à l’opposé, un média relativement lointain mais dont le rayon / la durée est important se superpose à notre position et sera donc par conséquent pris dans ce premier filtrage;
  • vitesse/durée (la vitesse de marche définit la durée des plans) = selon une table de mapping à spécifier, il s’agit de chercher les médias qui correspondent à la vitesse de notre déambulation. Plus on va vite, plus le moteur va chercher des plans courts; plus on ralenti, plus on va recevoir des plans longs. Les cas limites: on est arrêté depuis 10 minutes et on se met à courir, quelle est la réactivité possible du système ? Autre question à résoudre: quelle fenêtre temporelle on prend – vitesse moyenne instantanée, “lissée” sur 3, 5, 10 secondes ? à tester… et: possible de passer via des variables éditables pour pouvoir personnaliser le mapping entre vitesse et durée ?
    Voir le schéma de lissage de vitesse calculé sur base d’un parcours:
    schema_vitesse_mai2010
  • continuité thématique (on tente de garantir une continuité narrative / causale) = la thématique du premier média du film est choisie en fonction du nombre occurrences d’une thématique dans le premier filtrage de proximité. C’est la thématique la plus représentée qui va être choisie pour les X premières minutes du film. Pouvoir changer les variables min/max de la durée d’une thématique (par exemple min 3 minutes, max 9 minutes).
  • choix de qualité (prendre le média qui a la meilleure note)

-> normalement à ce moment là, il ne devrait rester qu’un seul “survivant”, le média qui “gagne” sa place dans le montage…

Le film est constitué de deux pistes:
1) une piste « ambiance » – il s’agit avant tout de garantir une base visuelle et audio qui serve de base de continuité (surtout pour l’audio). Il n’y a que des sons d’ambiance et des images plus abstraites, d’ambiance.
2) une piste « contexte » – il s’agit de la piste insert, qui vient poser des plans avec des sons plus contextuels et de la parole (interview etc).
Cette méthode est avant tout utile pour éviter qu’il y ait deux médias avec parole en même temps, et pour assurer une base de continuité sur laquelle viennent se poser des plans d’insert plus spécifiques.

Nous espérons pouvoir tester ce moteur dès mi mai, afin de pouvoir recalculer les films existants sur le site sur base des parcours enregistrés; l’étape d’après est de pouvoir tester la composition d’un film directement à Renens à travers l’utilisation de l’application iPhone qui devrait être prête d’ici fin mai.

Présentation de WE dans le cadre du festival WEBTV

webtv

Je vais présenter le dispositif WE au festival WEB TV à La Rochelle le jeudi 28 mai.

Une présentation spécifique va être faite avec les points forts suivants:

  • les possibilités liées à la géolocalisation de données audio-visuelles;
  • la composition interactive et intuitive d’un film personnel et unique via une déambulation enregistrée;
  • la présentation du moteur de montage basé sur l’analyse d’un parcours et de règles de montage
  • l’utilisation à des fins artistiques des métadonnées (les données sur les données)
  • les possibilités liées aux développements techniques des outils de production d’images (caméras) et des plateformes de diffusion (l’espace numérique lié à l’espace physique)
  • en somme, comment permettre à un spectateur d’entrer en relation interactive et ludique avec une base de données audio-visuelle, sans passer par la souris et l’ordinateur mais en se trouvant dans un espace réel…

Voici deux images de cette conférence

Les point sur les chantiers actuels

Il y a eu un retard de presque un mois sur le planning établi à cause du service non fonctionnel chez notre hébergeur Ikoula: nous avions pris un abonnement chez eux pour pouvoir héberger la base de données, le CMS, le moteur de montage, le site web, le blog etc. Au cours du transfert du serveur du développeur, nous nous sommes rendu compte que leur solution ne fonctionnait pas. Nous nous sommes battus pendant plus de deux semaines, pour au final acheter un PC que nous avons mis dans une salle serveur, et maintenant tout fonctionne bien.
Moralité: ne pas aller chez Ikoula; prendre un abonnement avec une assistance personnalisée et essayer d’avoir de la chance de tomber sur des personnes compétentes. Merci Ikoula de nous avoir fait perdre temps et argent (je ne parle pas des dommages collatéraux de patience érodée, d’énergie perdue etc).

Bon, maintenant que la base technique fonctionne, nous sommes en train de:
– travailler sur le moteur de montage en implémentant des règles de montage (un post là dessus va suivre sous peu);
– une fois que nous avons trouvé la bonne équation (le bon dosage des variables et des règles), nous allons recalculer tous les films existants sur le site web à partir de tracés enregistrés. Cela veut dire que le films résultants vont ENFIN (presque une année après la fin de la recherche) avoir une cohérence et raconter quelque chose. J’espère que cette étape sera effectuée à la mi mai;
reconfigurer l’interface du CMS principal (accès aux données, indexation des métadonnées, réglages du moteur de montage etc). C’est un gros chantier, qui devrait prendre 3 mois à partir de maintenant. L’idée est de commencer par les points les plus urgents et importants (import de données, indexation basique) puis d’affiner en parallèle à une utilisation concrète;
programmer l’app pour iPhone, pour pouvoir tester et faire tester le moteur de montage en temps réel en effectuant un parcours à travers les deux lieux fonctionnels (Renens et la CIUP à Paris) -> j’espère que ce sera bon pour fin mai;
mettre à jour le blog (mise à jour wordpress + relooking + ajouts de fonctionnalités) et le site web (passage au player vidéo HTML5, fonction de partage, lien plus étroit avec le blog <-> news etc)

Il devrait y avoir donc tout bientôt pas mal de nouveautés, du concret… à suivre.

Ulrich