L’application mobile « Lignes de Désir » fait peau neuve

Depuis le premier prototype réalisé l’année dernière, l’équipe de développeurs (Olivier Evalet et David Hodgetts) ont travaillé ce printemps sur le prototype numéro deux du projet d’application mobile du projet « Lignes de Désir » de Pierre Ménard.

L’application s’est enrichie des fonctionnalités suivantes:

  • Interface graphique. Sur un mode très visuel, sans menu, l’utilisateur peut choisir entre la consultation de playlists ou alors de partir en exploration in-situ, sur l’Île-Saint-Louis à Paris. Voir les captures d’écran en fin de billet.
  • Multi-piste audio. De manière à proposer une expérience plus immersive, en lien réactif avec le comportement de l’utilisateur – tout en apportant une « profondeur » sensorielle plus subtile – deux pistes audio sont lues en parallèle. La première piste est le texte (les fragments narratifs); la deuxième piste propose des sons d’ambiances, principalement musicaux ou abstraits.
  • Mise à jour dynamique entre l’outil d’édition et l’application mobile. Cette fonctionnalité n’est pas visible ou intéressante en tant que tel pour l’utilisateur final, mais c’est un ajout fondamental pour que le créateur du projet, Pierre Ménard, puisse travailler sur les contenus (via une base de données custom réalisée avec Airtable), tout en ayant immédiatement la possibilité de vérifier ce que les ajouts ou changements sur les contenus produisent dans l’application mobile.

Ces 3 ajouts majeurs permettent au projet d’être seulement à quelques encâblures d’une présentation publique.
Il s’agit maintenant de trouver des financements complémentaires pour réaliser les possibles opérations suivantes:

  • Améliorations de l’algorithme. Pouvoir affiner la sélection des fichiers texte et des musiques, de manière à répondre de manière très organique et personnalisée au comportement in-situ de l’utilisateur.
    En somme, de permettre du responsive storytelling
  • Amélioration de l’expérience de consultation des playlists. Pour le moment, l’utilisateur ne peut qu’écouter des playlists pré-fabriquées, statiques. L’idée est d’offrir un mode de consultation hors-site (partout dans le monde) sur un mode plus personnalisable, de manière à proposer une navigation plus personnalisée – tout en étant cadrée par des règles – à travers les fragments narratifs du projet.
  • Amélioration de l’interface. Tout en restant simple, il s’agit d’exposer plus de fonctionnalités (filtrage personnalisé, enregistrement et partage) et d’accès à des informations complémentaires (informations sur les fichiers que l’on entend, informations sur le projet…).
  • Ajout d’une fonction d’enregistrement et de partage. Il s’agit d’une fonctionnalité importante, car c’est la clef pour permettre d’atteindre des publics plus larges. L’utilisateur peut garder la trace de son parcours et donc de son histoire, pour la partager directement depuis l’application sur le web, les réseaux sociaux. L’enjeu est de toucher plus de public par cette forme de partage, en diffusant les multiples variantes narratives issues d’expériences personnalisées…

Quelques mots sur le projet, issus du dossier du projet

Les lignes de désir, projet transmédia aux frontières du livre, des nouvelles technologies et de l’art urbain, est une réflexion autour de la forme du livre à l’ère du numérique.
Il s’est construit autour d’une fiction poétique écrite par Pierre Ménard, une narration combinatoire, dont l’un des modules est une application mobile permettant de découvrir la fiction puis de composer sa version de l’histoire en marchant, de manière ludique et originale.

Marcher entre les pages d’un livre

L’enjeu de ce dispositif interactif est avant tout de proposer des parcours dans une histoire, des lectures d’un récit en fonction de son approche : mobile (sur place, avec le GPS du téléphone) ou fixe (depuis chez soi ou à l’extérieur de l’Île Saint-Louis, à l’aide de listes de lecture thématiques).
Ceci n’est donc pas qu’une application, mais une exploration poétique qui invite l’auditeur à appréhender une histoire de deux manières différentes.

Quelques captures d’écran de l’application mobile

Plus d’informations sur le site du projet.

 


Also published on Medium.

Laisser un commentaire