Le projet Traverse, Patrimoines en Partage, est online !

Comme c’est le cas avec beaucoup de projets (et pas seulement dans le numérique), on travaille longtemps dans l’ombre avant de pouvoir allumer un éclairage sur un objet, une histoire ou une expérience que l’on veut partager avec le public.

Dans le cas du projet en question, il s’agit du site web de la plateforme numérique de valorisation patrimoniale Traverse.

Il s’agit de la première pierre d’une présence web pour ce projet, dont la mise en route espère atteindre les objectifs suivants:

  • Servir de plateforme de communication (nouvelles, réflexions, outils, méthodes etc), pour les partenaires parties prenantes du projet mais également pour toute personne intéressée par les enjeux de médiation du patrimoine par le numérique;
  • Servir d’outil d’expérimentation pour la mise en place de la plateforme (partie technique et la mécanique fonctionnelle) et des usages publics (expériences immersives, personnalisées, narratives, participatives…).

Nous allons principalement utiliser la partie blog du site pour communiquer et partager notre expérience.

Merci à l’équipe de 8Bit Studio à Lausanne pour leur travail sur cette première version.

Voici en quelques lignes les prochaines étapes pour ce projet:

  • Tests de l’outil d’éditorialisation: une application web qui permet d’éditer des fiches avec des informations additionnelles (tags, thèmes, lieux etc) et de créer des playlists (thématiques, narratives, liées à des personnages etc). Cet outil devrait être utilisable en version Beta dès le mois de mars, grâce au travail réalisé par l’équipe de MobileThinking;
  • Prototype de l’application mobile: pouvoir designer et tester un usage particulier, sur base des écrans réalisés par l’équipe de design 8Bit Studio. Une version online et smartphone sera disponible dès mi mars;
  • Version Beta de l’application mobile: nourri par les fiches et playlists éditées à travers l’outil d’éditorialisation, l’application mobile pourra être testée par des utilisateurs invités dès le mois de juin. L’enjeu est de sortir une version publique pour la rentrée d’automne 2017;
  • Le site web va évoluer en parallèle des développements mobiles et du travail d’éditorialisation, pour aboutir à la rentrée à une véritable plateforme web avec des usages personnalisés et immersifs…

 

Laisser un commentaire