Mediation du patrimoine avec le numérique

Dans le cadre du projet « Patrimoines en Partage » sur lequel je travaille depuis plus d’un an, j’ai été amené à faire un état de l’art des applications numériques de médiation du patrimoine culturel.

Pour synthétiser cette page de ressources très dense, je propose dans ce billet une analyse et appréciation de quelques applications choisies, avec une mise en avant d’arguments pour / contre.

Comme il s’agit d’expériences géolocalisées que je n’ai pas pu tester dans le contexte local, je n’ai pu me faire qu’une idée abstraite de la véritable expérience utilisateur sur place.
Néanmoins, j’ai essayé de sortir les points intéressants et le potentiel, tout en pointant sur les aspects – à mon sens – dépassés ou qui fonctionnent mal.

Ces points « positifs » et « négatifs » sont clairement des appréciations subjectives et personnelles, en appliquant les attentes et prérequis suivants:

  • Sortir du modèle « je montre ma base de données et débrouillez vous avec une fonctionnalité technologique à la mode » utilisé par un trop grand nombre de ces projets (je ne parle volontairement pas de ces exemples là);
  • Proposer une expérience utilisateur qui tire parti des contraintes et des possibles spécifiques au smartphone, de la géolocalisation, de l’engagement créatif de l’utilisateur, du partage…
  • Proposer un design et un graphisme au goût du jour (beaucoup d’applications sont déjà dépassées graphiquement et au niveau du design d’interaction).
  • Une promesse qui va au delà de la visualisation d’informations vulgarisées: comment présenter de manière vivante les enjeux du patrimoine ? Comment interagir (de manière évolutive et personnalisée) avec un objet qui doit être préservé, et qui ne peut donc pas vraiment évoluer ? Comme tisser une conversation engageante entre spécialistes, public averti (les amateurs) et le grand public, surtout les jeunes générations ?

Voilà donc quelques exemples, glanés plus ou moins par hasard au gré de ma navigation sur le web. Si vous en connaissez une autre qui ne figure pas dans cette sélection très arbitraire et qui devrait impérativement y figurer, merci de bien vouloir me le signaler !

 

Une belle application en réalité augmentée, avec fonction créative: L’Archiviste

L’ARCHIVISTE, une balade interactive dans l’histoire de Strasbourg

dans les rues de la ville où grâce aux parcours géolocalisés, et à la réalité augmentée, vous ferez ressurgir les images du passé sur les lieux même où ils se sont déroulés.

Points intéressants:

  • Utilisation facile et créative de la réalité augmentée (photographier la superposition de l’image d’archive par dessus le même lieu au présent, puis partage)
  • Deux modes complémentaires: exploration à travers des parcours thématiques préconçus; découverte libre sur la carte, avec légende
  • Design original et joliment réalisé

Points problématiques:

  • Les fiches de contenu sont un peu sommaires, et on reste sur notre faim question contenu
  • Pas d’accès aux contenus en dehors de la carte (pas de filtrage par thème, tags etc)
  • Peu d’intérêt à être utilisé en dehors d’une visite sur place

Une application mobile pas directement « patrimoine », mais qui a de l’humour, des idées et de la fraîcheur: L’autre LaM par l’ensemble 101

L’autre LaM – Applications Android sur Google Play

Quatre aventures musicales composées et chantées par l'ensemble 101.

Points intéressants:

  • On ne comprend pas tout de suite à quoi « sert » cette application, ni ce que l’on peut faire avec; mais personnellement le ton décalé, l’originalité de la proposition m’ont rendu curieux et j’ai joué un bon moment avec les diverses possibilités et propositions de l’app
  • Design original et expérience décalée: une bonne manière de rajeunir les publics ?

Points problématiques:

  • Certaines parties ne fonctionnent pas, ou sont trop obscures pour que l’on puisse aller de l’avant
  • Passé le premier enchantement, on ne va pas revenir dans l’application: elle ne semble pas se développer ni d’offrir une personnalisation de l’expérience (pas d’engagement créatif et actif de la part de l’utilisateur, avec partage à travers l’application)

Une application généreuse en contenus et en ressources, avec multiples points d’entrée: Découvrir Québec

Ville de Québec – Interprétation – Découvrir Québec

No Description

Points intéressants:

  • Points d’entrée multiples: par point d’intérêt (carte); timeline (objets placés sur une ligne de temps); par type d’objets; visites virtuelles…
  • Favoris; recherche par mot clé
  • Générosité dans la masse de contenus et les portes d’entrées

Points problématiques:

  • Design dépassé; pas toujours réactif; plante
  • Pas d’engagement utilisateur au delà de fonctions de partage basiques
  • On se perd dans la navigation; un peu fourre tout; pas de liens entre les fiches et contenus en dehors de leur emplacement dans la base de données

Une application de valorisation de l’architecture contemporaine à Genève: GVARCHI

GVARCHI

meta description

Points intéressants:

  • Fonctions de base bien exploités et présentés de manière claire et consistante: liste des sites; radar (réalité augmentée); parcours éditorialisés; favoris. Possibilité de filtrer (thèmes, architectes)
  • Design très soigné; contenus très cadrés et « propres »; lisible et cohérent

Points problématiques:

  • Une application aussi « froide » qu’une jolie publication en papier glacé: il manque de la vie, de participation (mais où sont et que font les habitants de ces lieux dont il est fait portrait ?)
  • Visiblement, cette application n’est pas pensée pour évoluer au delà de la mise à jour des objets dans la base de données

Découvrir le patrimoine et l’histoire en voyageant avec le RER: HAPI – SNCF et STIF

HAPI – SNCF et STIF – Applications Android sur Google Play

HAPI – Histoires et Anecdotes du Patrimoine en Ile-de-France

Points intéressants:

  • Définir un trajet et recevoir une liste d’objets à découvrir; découvrir « au fil de ses envies » (une liste d’envies qui sert de tri)
  • Fonction Avant / Maintenant à partir de photos pour comparer des objets
  • Écoute audio des textes, enregistrés avec soin

Points problématiques:

  • Présentation des contenus trop sage; manque de surprises, de vie
  • Design et graphisme déjà dépassé – cette application sera-t-elle mise à jour ? On peut en douter…

 


Also published on Medium.

Laisser un commentaire