Résumé de l’atelier design de services

Pour réaliser la plateforme numérique du projet Patrimoines franco-suisses en partage, il s’agit de répondre à trois questionnements en parallèle:

  • Quelles données ?
    Chaque lieu de patrimoine a ses propres outils de base de données, ses logiques d’indexation et méthodologies de travail. Nous avons fait un premier recensement des contenus existants dans des bases de données métiers, cartographié les pratiques courantes; maintenant il s’agit de voir comment on peut agréger les contenus dans un outil commun afin de créer des liens entre ces contenus: des histoires transversales.
  • Quelles histoires ?
    Cet outil que nous allons développer entre 2016 et 2017 permettra de récupérer des données et métadonnées existantes, ajouter des connecteurs sociaux (récupérer de manière très ciblée des contenus depuis Instagram, Facebook, Twitter etc) avec l’objectif de rendre les données éditorialisées vivantes avec des contenus « temps réel » du web social. Nous avons esquissé des schémas de fonctionnement et d’architecture; une fois que nous aurons validé les sources et les usages nous pourrons préciser les fonctionnalités et le design de cet outil d’éditorialisation commun.
  • Quels usages ?
    Des données éditorialisées sans savoir qui va les utiliser, comment et dans quel but, ne sont pas vraiment utilisables. C’est pourquoi il est indispensable de pouvoir esquisser des scénarios d’usages souhaités, en lien avec les usages actuels mais également en imaginant des nouveaux usages qui permettraient d’atteindre un public plus jeune.

Nous menons ces 3 chantiers de front; le chantier des scénarios d’usages a fait l’objet d’un atelier orienté « design de services » mené par la Cité du Design et qui s’est tenu début avril à Ferney-Voltaire.

Voici le compte rendu de deux stagiaires (Fabien et Aménis) qui effectuent actuellement un stage de deux mois sur les projets Memoways et divers projets comme celui-ci.

Cette journée de workshop réunissant les acteurs du projet INTERREG Patrimoines franco-suisses en partage, avait pour but de définir les besoins concernant la plateforme numérique qui sera mise en place dans le cadre ce projet.
PhotoJourneePatrimoine1_2016-04-05_Amenis

 

Nous nous sommes donc mis dans la peau d’utilisateurs lambda ainsi que celle de concepteurs d’applications mobiles.

Séparés en 3 grands groupes de travail, constitués de personnes de tout horizon : professionnels, designer, développeur, étudiants, etc nous avons mis en commun nos idées, questionnements, et points de vue sur le thème de la journée en fonction d’une notion propre à chaque groupe (la citoyenneté, la polarité et la pro-activité).
PhotoJourneePatrimoine22_2016-04-05_Amenis

 

A travers des exercices ludiques : brainstorming, poker design; nous avons réfléchi ensemble aux questionnements et enjeux que pouvaient générer le développement d’une application mobile au service du patrimoine.

 

animationpostit_2016-04-25_amenis

 

Par la suite, nous avons imaginé, par équipes, des scénarios d’usages à partir d’un certain contexte que nous avons présenté à tous à la fin de la journée. Il s’agissait donc de concrétiser les différentes idées de chacun à travers des ateliers visant à  imaginer les nombreuses possibilités de création d’applications.

 

PhotoJourneePatrimoine6_2016-04-05_Amenis

 

« Cette journée était pour moi très enrichissante puisque tout d’abord je n’avais jamais encore participé à un workshop. J’ai donc pu découvrir le travail présent derrière un tel projet.
En tant qu’utilisatrice potentielle de cette application, j’ai pu donner mon avis, le confronter à celui de professionnels provenant de domaines tous différents et donc participé à l’avancée du projet.
Nous avons tous mis en commun nos questionnements et idées sur le sujet, ce fut un réel moment de partage. »
Aménis Fil.

Texte et photos par Aménis et Fabien

Laisser un commentaire