Nouvelle application iPhone !

Après près de deux mois de chantier, nous sommes à deux doigts de pouvoir envoyer à Apple la toute nouvelle application WE totalement réécrite en natif. Pour mémoire, la première application pour iPhone était développée comme une « web’app », donc en utilisant beaucoup de ressources réseau et avec des désavantages décrits dans ce post.

Marco Scheurer et son équipe de Sente ont travaillé en lien avec Nicolas Goy pour développer les aspects suivants:
– écrire l’application en mode natif, pour pouvoir maximiser les chances que l’application puisse être validée chez Apple et qu’elle puisse être plus réactive et maîtrisable;
– nous avons décidé de centraliser un maximum de processus dans le téléphone pour éviter d’être trop dépendants du réseau et de permettre une autonomie plus grande à l’utilisateur. Ainsi, le moteur de montage et la base de données sont installées puis synchronisées sur le téléphone, c’est juste le flux audio qui est envoyé depuis le serveur (dans le nuage chez Amazon) au téléphone;
– actuellement, pour des raisons de fiabilité de débit nous avons décidé de limiter la qualité audio à 48kbit/sec – c’est un compromis en attendant que Zencoder nous mette à disposition de l’adaptive streaming pour la mi février;
–  l’application est encore au stade beta, et la première version qui pourra être envoyée à Apple sera encore très basique et limitée autant dans les fonctionnalités que dans l’interface graphique. Nous n’avons pas encore pu implémenter la fameuse interface à bulles – là nous avons juste une playlist qui défile et qui permet d’avoir une idée plus précise des médias joués (durée, nom artistique, thématique);
– afin de donner une idée à l’utilisateur des contraintes techniques existantes (signal GPS et fiabilité du réseau 3G DATA), nous avons ajouté deux petites indications de couleur pour signaler si tout est ok (indicateurs au vert) ou s’il y a un problème avec le GPS ou le canal DATA (indicateurs en rouge);
– tout le système est actuellement prêt à pouvoir automatiser toute la chaîne depuis le déclenchement de l’enregistrement du parcours à la sauvegarde du film (avec un nom personnalisé) visible directement après sur le site internet.

Les limitations qu’il faut connaître:
– il faut désactiver la mise en veille du téléphone (mise en veille = jamais), sinon dès que l’appareil se met en veille ça coupe le son (et tous les processus); nous cherchons encore la manière de continuer les processus (écriture du tracé via le GPS, sélection des médias via le moteur de montage) et l’écoute du flux audio;
– après 3 à 5 minutes, il arrive souvent qu’au milieu de la lecture d’un média le son s’arrête, mais le compteur temporel du média continue: il faut simplement arrêter le film (clic sur stop), puis le sauver et recommencer un autre film;
– en dessous de 5 médias joués, il n’est pas possible de sauver le film (pour éviter d’avoir trop de films avec juste 2 à 3 médias)
– et comme décrit plus haut, la qualité audio est actuellement mauvaise du fait de la forte compression; cela va être amélioré dès la mi février avec la fonction de l’adaptive streaming;
– avant de marcher son premier film il faut créer son utilisateur sur une page spécifique (à venir).

Pour l’utilisation, veiller aux conditions suivantes:
– bien charger son téléphone avant de faire une ballade: l’application est très gourmande de batterie et va la vider très vite (à cause du GPS et des accès réseaux intensifs)
–  désactiver le WIFI (être sûr que l’on reste en 3G lors de la ballade, le fait de switcher du WIFI au 3G peut parfois entraîner des perturbations)
– utiliser le dispositif dehors: l’application marche seulement avec un bon signal GPS (le voyant position doit être vert, cela veut dire qu’il y a une précision d’au moins 100 mètres, ce qui n’est pas le cas si la position est calculée via les antennes de téléphonie) et il faut aussi avoir un bon signal DATA (le voyant vert audio doit aussi être vert, ce qui signifie que le flux audio est transporté via le réseau cellulaire).
– si l’application reste capricieuse (surtout avec les anciens modèles d’iPhone, le 3G par exemple), il faut désinstaller l’application du téléphone et la réinstaller.

Attention aux « pièges » suivants:
– selon l’état du réseau, il se peut que lorsque l’on clique sur Stop ou Sauver (le film) la commande prenne du temps à être prise en compte; il faut donc éviter de recliquer sur le bouton. Si l’on clique sur le bouton démarrer après avoir cliqué sur stop, on redémarre un film et le  film marché est irrémédiablement perdu!
– il faut au minimum 5 « médias » (plans joués) pour pouvoir sauver; il est conseillé de faire des enregistrements entre 2 minutes et 20 minutes. Au delà, risque de bug et sans doute aussi film trop long à regarder après…

Toute personne intéressée de tester l’application peut me contacter par mail dès le 24 janvier 2011.

Un grand merci à Marco et Nicolas pour leur travail de qualité et leur patience !

Laisser un commentaire