Etat des lieux mi mai

A presque un mois de la présentation publique dans le cadre de Festimixx, voici un état des lieux et des prévisions sur ce qui pourrait être présenté à cette occasion. Ce sera à peu de choses pret aussi l’état en fin de phase 2.
En résumé, il va y avoir entre 20% et 30% de ce qui était prévu au niveau du moteur de montage et de la partie technique du dispositif qui sera prête les 12 et 13 juin, les tests qui se feront d’ici fin mai permettront de voir plus précisément si ça tient la route ou pas… La tâche s’est avérée bien plus ardue que prévu, et il manque juste quelques semaines pour arriver au bout de ce qui était développé. Actuellement, les efforts se portent sur le fait de pouvoir quand même présenter quelque chose de fonctionnel en simplifiant à outrance le dispositif. Nicolas Goy et Florian Poulin ont travaillé d’arrache pied et de manière très engagée et professionnelle, mais la complexité du dispositif nécessite plus de temps et de moyens pour arriver à résoudre les diverses problématiques rencontrées.

Les détails des divers chantiers:

– Tournages: nous avons organisé un tournage collectif entre fin avril et début mai, sur lequel étaient présents Florence Guillermin, Nicolas Wagnières, Ulrich Fischer et la « nouvelle recrue » Pierre-Yves Borgeaud. Nous avons sillonné tout le territoire et fait des images du petit matin (6h) à la nuit (minuit), la récolte était prolifique en surprises et moments intéressants. Ce qui a frappé tout le monde est le cadre très agréable et le bon accueil des habitants de Renens, le tournage était donc une vraie partie de plaisir. Actuellement, Pierre-Yves Borgeaud et Nicolas Wagnières continuent de faire de tournages ponctuels sur le territoire pour encore explorer les derniers recoins et trouver des « filons » nouveaux.
-Dérushage et indexation: les quelque 10 heures de matériel ramené des tournages a nécessité l’engagement d’une aide de dérushage en la personne de Alexa Andrey, qui au jour d’aujourd’hui a déjà bien découpé les séquences qui sont traitées par Ulrich Fischer (étalonnage, exports, compression, export des métadonnées). Jeanne Macheret pourra ensuite traiter les nouvelles images d’ici mi juin; à ce moment il y aura presque 3000 médias indexés.
– Moteur de montage: Florian Poulin a travaillé sur une version complète du moteur (cf post du mois d’avril) jusqu’il y a peu, mais devant l’échéance qui se rapprochait dangeureusement, nous avons décidé de laisser de côté provisoirement ce qui a été développé (toute la partie de l’analyse du parcours et de l’application des règles de montage) pour se concentrer sur 4 paramètres qui sont les suivants:
1) relation vitesse <-> durée des médias (via une échelle de relation; le moteur cherche le média qui correspond le plus à la vitesse actuelle calculée sur les 10 dernières secondes);
2) continuité thématique avec pondération dynamique (permet de gérer plusieurs thématiques en parallèle mais surtout d’assurer une continuité de ce dont « parlent » les images);
3) filtrage des médias avec un son in précis (interviews, sons distincts) pour éviter qu’il y ait superposition de deux interviews par exemple;
4) filtrage par qualité (les médias ayant la meilleure qualité sont tout en haut de la liste)
Il y aura également qu’un seul moteur de montage: le film va correspondre exactement à ce qui a été entendu lors du parcours (il n’y aura donc pas d’affinage du montage). Ce qui veut dire qu’actuellement l’accent est mis sur le fonctionnement de la partie en temps réel et l’expérience sur le terrain.
– Iphone: Nicolas Goy a mis en place un dispositif complexe composé d’un serveur de stream audio (le moteur de mixage) et un serveur gérant tous les processus liés à l’analyse et à la fabrication des films. Pour les curieux, voici un PDF à télécharger qui en donne une vision d’ensemble (c’est encore un document en cours; des choses ont entre temps évolué). La face visible de son travail est pour le moment l’Iphone: le mixage audio des médias convoqués dans le montage ainsi que la présentation du processus en cours. A ce sujet, il est probable que pour la présentation de festimixx, cette présentation fonctionne que formellement mais sans intégration graphique (pour donner une idée de la mécanique). L’interface de l’Iphone sera simplifiée au maximum pour ne garder qu’un seul écran de commande et l’écran de visualisation du processus (les bulles). Le fontionnement sera le suivant:
1) formulaire login (username – le mail; et mot de passe); ces données seront générées et centralisées via le CMS par une personne du projet;
2) écran de « loading » (pour chercher la qualité du signal GPS, dialoguer avec le moteur d’analyse et amorcer le processus de fabrication du film)
3) interface de pilotage: déclenchement nouveaux films (bouton start)
– Graphisme: le planning établi n’a pas pu être tenu et nous sommes toujours en train de travailler sur le site web qui doit être finalisé au plus tard pour le 13.05; les écrans de l’Iphone devraient suivre d’ici fin de la semaine et les divers éléments qui les constituent permettront d’établir une charte graphique et ainsi décliner selon les besoins la communication et les autres applications qui nécessitent un cadre propre et cohérent. Mis à jour le 14.05: Lionel Tardy a commencé le travail sur le site sur base de la grille élaborée par Dimitri; il reste encore à finaliser / affiner le graphisme des pages, j’espère qu’on y arrive dans les temps.

Pour finir, une bonne nouvelle: Swisscom et Orange sont partenaires du projet ! Nous aurons donc à disposition des Iphones et cartes SIM, le tout gracieusement… Il reste à mettre en place une méthode de prêt qui soit simple et efficace (éviter que des Iphones partent dans la nature ou que des visiteurs soient simplement des téléphoneurs).

UF 11.05.2009 et 14.05.2009

Laisser un commentaire